Janvier-Février 2021

Voici (dans l’ordre du déroulé de la séance) mes interventions à cette séance du Conseil de Paris :

Voici les vœux et amendements que je comptais défendre au prochain Conseil de Paris. Du fait de la révision du règlement intérieur qui a été votée en décembre dernier par le Conseil de Paris, je n’ai droit qu’à un seul vœu non rattaché : j’ai donc dû rattacher nombre de mes vœux à des délibérations à l’ordre du jour, afin de pouvoir les défendre. 

Mais à l’instar de la macronie qui déclare régulièrement  irrecevables les amendements de la FI, Anne Hidalgo a décidé de déclarer 7 de mes vœux « sans rapport » avec les délibérations et a donc décidé de les retirer de l’ordre du jour. Au Conseil de Paris comme à l’AN, on assiste à une même dérive antidémocratique au service du même libéralisme ! C’est une décision contre les intérêts des habitant.es dont les problèmes ne pourront pas être relayés, contre les mobilisations sociales, écologiques et citoyennes qui ne pourront être défendues. 

Voici les vœux et amendements que je suis “autorisée” à présenter : 

  1. Vœu relatif au relogement des locataires du quartier Python-Duvernois :Une délibération prévoit la démolition de deux barres en vue du projet de réaménagement. Mais les locataires exigent le relogement de toutes et tous, y compris ceux des 3 tours qui doivent être rénovées ultérieurement. 
  2. Vœu relatif au refus de la fermeture de l’école Paradis et à la sectorisation dans le 10e arrondissement : Tout un symbole, la ville de Paris ferme une école pour ouvrir un commissariat pour la future police municipale. 
  3. Amendement à la délibération SG 5 relative à la convention d’occupation du pavillon “Maison de l’air” du Parc de Belleville 20e  : L’association Démocratie ouverte, une des 17 associations à l’origine des Halles civiques voit son bail reconduit jusqu’au 30 juin malgré l’échec des Halles civiques. L’amendement demande que le devenir du lieu soit co-élaboré avec les associations et citoyen.nes du quartier.
  4. Vœu relatif à la démarche municipale de budget participatif : Je propose plusieurs modifications comme par exemple qu’aucun service public ne change de mode de gestion au profit du privé sans référendum citoyen
  5. Vœu relatif aux actions de formation, de prévention, d’écoute et d’accompagnement dans la lutte contre les violences sexistes, sexuelles, la pédocriminalité et l’inceste : Suite à la libération de la parole sur les agressions sexuelles et viols sur mineurs, et l’affaire de février 2019 concernant un animateur de centre de loisirs dans le 3e, la mairie de Paris doit renforcer la formation de l’ensemble des professionnels de la ville intervenant auprès d’enfants, à commencer par les encadrants conseillers des activités physiques et sportives et de l’animation, intervenant dans le secteur des activités périscolaires et extra scolaires du premier ou du second degré
  6. Vœu en faveur de la préemption par la Ville de Paris du cinéma La Clef : La maire de Paris et son équipe avaient pris l’engagement pendant la campagne municipale de sauver cet unique cinéma associatif parisien et le préempter. 
  7. Amendement à la délibération DU 5 Réaménagement de la Place de la Porte Maillot relatif à la nécessité de classer la zone devant le Palais des Congrès en zone urbaine verte. : Il n’est pas admissible  que par le biais d’une délibération tronquée, mal ficelée, la ville impose un tel transfert d’espace public au profit d’intérêts privés et en faisant passer cela pour un projet d’intérêt général ! Je défendrai par conséquent un amendement à la délibération, pour que l’esplanade végétalisée prévue devant le Palais des Congrès soit intégralement classée en zone urbaine verte et que la parcelle constructible en question soit supprimée. 
  8. Amendement à la délibération DU 5 Réaménagement de la Place de la Porte Maillot relatif à la nécessité de prendre en considération les animaux liminaires
  9. Amendement à la délibération DAC 490 Approbation du principe de rendre hommage aux élus de la Commune de Paris dans les mairies d’arrondissement, Relatif à la valorisation du programme de la Commune de Paris  et des femmes engagées dont le rôle a été déterminant dans la Commune de Paris

A ce conseil, nous aborderons également le sujet de la Gare du Nord. la maire rendra compte de sa signature du protocole d’accord avec la SNCF, actant la privatisation de la Gare du Nord à Ceatrus, filiale du groupe Auchan pour le réaménagement de la Gare. Mais ce débat ne donnera lieu à aucun vote, ce qui en dit long sur l’attachement de l’équipe municipale à la démocratie. 

Voici les vœux que la Maire de Paris a décidé de retirer de l’ordre du jour : 

  1. Vœu relatif à une exonération de loyers pour les locataires touchés par la crise : ce voeu demandait l’exonération de loyers pour les locataires qui n’ont plus de revenus du fait de la crise sanitaire et sociale, comme la ville le fait la ville pour les locaux des commerces, associations et TPE dépendant des bailleurs sociaux de la ville. 
  2. Vœu relatif aux conditions de travail des personnels de la caisse des écoles : Il est urgent de sortir de la précarité les cantinières des caisses des écoles, qui avec des contrats à 5h/jour ne gagnent que 530€/mois. 
  3. Vœu relatif à l’exemplarité des élu.es en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles : Ce vœu proposait une formation urgente à tous les élu.es et collaborateur.trices après toutes les affaires.
  4. Vœu en faveur d’un soutien pouvant aller jusqu’à la préemption de la Comédie italienne : Ce vœu visait à  soutenir la comédie italienne, qui risque d’être rachetée par l’antisémite négationniste Dieudonné
  5. Vœu relatif au soutien aux salariés en lutte des magasins “Les Nouveaux Robinsons” : ce vœu visait à soutenir la lutte des salariés des magasins Les nouveaux Robinson, en grève pour l’augmentation de leurs effectifs et de leurs salaires. 
  6. Vœu relatif à la fermeture du Marché aux oiseaux : il demandait la fermeture du marché aux oiseaux, mais heureusement, d’autres groupes en présentent un également sur ce sujet. 
  7. Vœu en direction de la RATP et IDF Mobilités pour le retrait des filets et des grilles dans le métro aérien qui blessent et tuent les oiseaux dont les pigeons
  8. Vœu relatif à la sauvegarde de l’Institut de linguistique et de phonétique : Ce bâtiment du 19, rue des Bernardins doit être sauvegardé pour y maintenir un pôle de recherche accueillant l’Institut de linguistique et de phonétique générales et appliquées avec un projet de remise aux normes  du bâtiment pour accueillir dans de meilleures conditions les équipes de recherche de l’Université et du CNRS.

Voici également les sujets que j’aurais aimé relayer au conseil mais que je n’ai pu, faute de délibérations sur ces thèmes pour les rattacher : 

  • sur l’urgence sociale et la nécessité d’héberger toutes les personnes sans abri, 
  • sur l’extrême précarité qui frappe les étudiants 
  • sur les inquiétudes légitimes des agent.es de la ville de Paris sur la mise en oeuvre de la loi de transformation de la fonction publique qui conduira à augmenter le temps de travail de 8 jours par an
  • sur la lutte des salarié.es de la bibliothèque Sainte-Barbe, 
  • sur la crise sanitaire (vaccination, mesures face à l’épidémie de Covid), 
  • sur le dossier Velib’ suite à la scandaleuse demande de Smovengo de fonds publics supplémentaires.
  • Et tant d’autres sujets…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.