Retour sur la réunion publique sur la rentrée scolaire dans le 20ème le 20 septembre

Le 20 septembre, j’ai organisé une réunion publique dans le 20ème arrondissement sur la rentrée scolaire, en présence de Sophia Chikirou, députée de la 6ème circonscription de Paris, et d’Anne Baudonne, adjointe au Maire du 20e en charge des affaires scolaires et de la réussite éducative 

Face à l’effondrement de l’école orchestré par le gouvernement à travers 5 ans de politique Blanquer, et qui se poursuit avec le nouveau ministre de l’éducation nationale Pap Ndiaye, plus que jamais les résistances des parents d’élèves, des enseignant-es avec les autres professionnel-les de l’éducation doivent s’organiser. La rentrée scolaire que nous venons de vivre a remis en lumière l’état de crise dans lequel sont plongés nos crèches, nos écoles, nos collèges, nos lycées et nos universités.

Depuis le début du mois de septembre, nous ne cessons d’interpeller le gouvernement et de l’alerter sur le manque d’effectifs, le manque de moyens, et les problèmes d’infrastructure dans les établissements scolaires, tant dans le primaire que dans le secondaire, tant dans le secteur de la petite enfance que dans les universités. C’est dans ce contexte de grandes difficultés que nous avons décidé d’organiser une réunion publique. Il était plus que nécessaire de recueillir les témoignages et les propositions des citoyen-nes pour se donner des pistes de réflexion et d’action collective. 

Cette réunion a commencé par une séquence de « parole boxée », c’est-à-dire de courtes interventions successives de la part des habitant-es du quartier, parents d’élèves pour la plupart, souhaitant intervenir et témoigner au sujet de la rentrée. 

Beaucoup de personnes ont pu ainsi partager leurs craintes, colères, ou indignations à travers des cas précis de dysfonctionnements ou de lacunes au sein d’un établissement scolaire du quartier, ou parfois via des remarques plus générales sur la réalité sociale et politique du moment. Tout au long de la réunion, nous prenions des notes sur des grandes affiches blanches disposées sur le mur, face aux personnes présent-es, de sorte à ce que tout le monde puisse voir et mémoriser plus facilement les cas évoqués collectivement. En voici l’illustration : 

Cette discussion nous a permis d’évoquer les mobilisations à venir. Nous avons évoqué ainsi les journées grèves des 22 et 29 septembre, la réunion parcoursup qui s’est tenue le 24 septembre, ou encore la grève du secteur de la petite enfance qui a eu lieu le 6 octobre et bien évidemment la grande marche contre la vie chère et l’inaction climatique qui se déroulera le dimanche 16 octobre à Paris. 

Est ressortie de cette réunion une volonté de faire converger les luttes, dans la mesure où les problèmes qui touchent l’école sont le reflet d’une politique de casse généralisée des services publics et de la protection sociale. Les grandes batailles qui s’ouvrent à l’Assemblée Nationale en cette rentrée parlementaire, sur le projet de loi de finances ou sur la future contre-réforme des retraites seront pour nous l’occasion de mettre en avant le programme partagé de la NUPES, et de porter haut et fort dans l’hémicycle la colère des habitant-es du 20ème arrondissement, et de l’ensemble du pays. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.