Le CDD de Borne doit s’arrêter le 19 juin !

Il aura fallu 22 jours pour qu’Emmanuel Macron se trouve une nouvelle première ministre. Alors que le gouvernement devait démissionner le 6 mai, puis le 13 mai, il finit par démissionner le 16 mai. Quelles explications au rallongement de ces délais ?  Obligations d’Etat ? Urgence ? Absolument pas.

La macronie et tous les tenants du système ont la frousse. La Nouvelle Union populaire sociale et écologique et la perspective de Jean-Luc Mélenchon 1er ministre déclenchent une réelle dynamique dans le pays. Plus de 56% des français veulent une cohabitation et empêcher Macron d’avoir les pleins pouvoirs. Plus d’un jeune sur 2 souhaite que Jean-Luc Mélenchon devienne 1er ministre et plus de 83% des électeurs de gauche aspire à l’union de la NUPES ! 

L’enjeu est donc là, il y a un électorat à gauche qui aspire à une tout autre politique sociale et Macron le sait. En essayant de séduire la gauche il a donc fini par nommer une femme : Elisabeth Borne. Vous allez me dire, moi qui suit féministe, je devrais m’en réjouir. Mais suffit-il d’élire une femme pour avoir une politique féministe ? Loin de là ! Qu’on se souvienne de Thatcher ! 

Bien qu’elle n’ait jamais été encartée à gauche, la macronie la présente comme de gauche du fait de son passé dans des cabinets ministériels de ministres socialistes. Mais son bilan est bien libéral, bien à droite, bien anti social et anti écologique ! 

Qui est à l’origine de l’ouverture à la concurrence de la SNCF ? Elisabeth Borne. A l’arrivée, c’est la casse du statut social des cheminots, la dégradation du service public de transport. Pour exemple, l’arrêt des trains de Rungis, c’est 15 000 camions en plus sur les routes ! Qui est à l’origine de la fin de la réglementation des prix du gaz ? Elisabeth Borne. Qui est à l’origine de la réforme de l’assurance chômage qui a diminué de 17% l’indemnité chômage pour 1,15 millions de chômeurs ? Là encore, Elisabeth Borne. Qui soutient l’ubérisation et s’est opposée à la présomption de salariat pour les travailleurs des plateformes ? Encore la même Elisabeth Borne. Ce ne sont que quelques mesures de son bilan désastreux, mais on lui doit aussi la mise à pied de l’inspecteur du travail, Anthony Smith, ayant dénoncé le manque de masques pendant la crise COVID et le repoussement de 10 ans du plan de diminution du nucléaire dans le mix énergétique. Sur tous les plans Elisabeth Borne a un bilan catastrophique.  

Notre détermination doit être sans faille pour faire élire une majorité de député.e.s de la NUPES le 19 juin prochain et mettre un terme au CDD d’Elisabeth Borne en imposant à Macron Jean-Luc Mélenchon 1er Ministre. Et dans la 6è circonscription du Calvados, Elisabeth Borne peut être défaite par Noé Gauchard, candidat de la NUPE. 

C’est par notre mobilisation, sur tout le territoire, que nous pouvons l’emporter. Et en tant que candidate de la NUPES dans le 20e, vous pouvez compter sur moi pour y contribuer ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.