Les enfants du quartier Amandiers sacrifiés par Anne Hidalgo !

La Mairie de Paris a décidé de réduire de 2/3 les capacités d’accueil du centre d’adaptation psychopédagogique (CAPP) Panoyaux dans le 20ème arrondissement afin de récupérer une partie des locaux pour installer un centre de dépistage des troubles du langage. Sur 200 enfants suivis, 130 vont être exclus de la prise en charge, et incités à se reporter sur un autre centre, éloigné de leur quartier et de leur école.

Pourtant, le rôle des CAPP est fondamental : ces lieux de prévention, d’aide et de soutien ont pour mission d’accompagner les élèves en difficultés scolaires. Pour les familles, la proximité du CAPP est essentielle, tant son rôle s’inscrit dans la poursuite et la complémentarité du temps scolaire. Or, il n’existe qu’un seul autre CAPP dans le 20e, situé rue Léon Frapié, donc à l’autre bout de l’arrondissement, peu accessible pour le quartier Amandiers. 

Cette décision est d’autant plus absurde qu’il manque de nombreuses places pour le suivi en CAPP. Elle va détruire un travail de long terme de suivi des élèves et de lien entre le centre, les familles et les équipes enseignantes, et aura pour conséquence l’arrêt brutal d’un grand nombre de prises en charge ! Dans ce quartier populaire, l’accompagnement des élèves en difficulté est pourtant indispensable. Il est incompréhensible qu’une municipalité qui prétend défendre l’égalité des élèves et la réussite éducative pour toutes et tous sacrifie ainsi les enfants du quartier Amandiers.

Si l’ouverture de nouveaux équipements de santé des enfants est bien sûr souhaitable, elle ne doit pas se faire par la fermeture d’autres équipements, qui ont prouvé qu’ils étaient indispensables aux élèves et au quartier.

Le 12 septembre dernier, Anne Hidalgo annonçait sa candidature à la présidentielle pour “offrir un avenir à tous nos enfants”… Les enfants suivis par le CAPP Panoyaux seront-ils exclus de cette promesse ? Il est urgent que la Mairie revienne sur sa décision, et trouve un autre lieu pour l’ouverture du nouvel équipement prévu !


Danielle Simonnet, Conseillère de Paris, élue du 20e

4 réflexions sur “Les enfants du quartier Amandiers sacrifiés par Anne Hidalgo !

  • 18 octobre 2021 à 14h57
    Permalien

    Bonjour
    Je suis psychologue EN dans le secteur Amandiers et je voudrais avoir un rendez vous avec Me Simonnet car je travaille auprès des enfants suivis au CAPP Panoyaux .Je suis choquée d un tel projet de démantèlement du CAPP alors qu il suffirait que la Mairie de Paris accorde un local à PSR .
    Tout le personnel EN et parents ne comprennent pas une telle initiative dans le dos même des IEN.
    Merci d avance
    Catherine Lottin

    Répondre
    • 18 octobre 2021 à 15h23
      Permalien

      Bonjour, merci de votre message, je vous contacte par mail !
      Cordialement,
      Danielle Simonnet

      Répondre
  • 19 octobre 2021 à 16h54
    Permalien

    Bonjour Danielle,
    Nous voudrions discuter avec toi et les camarades de LFI de la possibilité d’engager une campagne unitaire pour faire reculer Hidalgo et arracher le maintien du Centre d’aide psychopédagogique de la rue des Panoyaux.
    Serait-il possible de se rencontrer rapidement dans ce but ?
    Fraternellement
    Pour comité POID Paris nord-est
    Patrick Laz
    0683655464

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.