Pour une réponse globale au problème du crack : courrier aux habitant.es

Après l’abandon par la Mairie de son projet initial d’une structure de prise en charge des personnes dépendantes au crack dans une ancienne école de la rue Pelleport, et les débats houleux au conseil d’arrondissement, voici mon courrier aux habitantes et habitants de ce quartier, dénonçant le jeu de ping-pong entre la mairie de Paris et le gouvernement et appelant à une réponse globale au problème du crack.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.