Agents de la Ville : les ratios promus-promouvables doivent être fixés à 100%

Mme Danielle SIMONNET.- Oui, pardon, excusez-moi.

Sur les ratios promus promouvables, je voterai le vœu rattaché. Je ne sais plus si c’est un vœu rattaché ou un amendement présenté par le Groupe… un amendement, présenté par le Groupe Communiste et Citoyen. C’est important. J’ai toujours défendu que l’on passe un ratio de 100 % promus promouvables. Vous savez que la situation des fonctionnaires est catastrophique, car le gel du point d’indice est toujours en vigueur depuis 2010, et la situation du pouvoir d’achat des fonctionnaires, résultat, elle ne stagne pas, elle régresse. C’est une situation extrêmement problématique. Les ratios promus promouvables permettent d’avoir accès à une continuité de progression de carrière. Je pense que l’on doit défendre une continuité de progression de carrière. C’est un levier sur lequel, dans sa politique salariale de ressources humaines, la Ville de Paris peut montrer justement son engagement progressiste, et elle doit le faire. Or, cela fait des années que ce débat a lieu et que, hélas, cela n’évolue pas. Je constate et je déplore, d’ailleurs, que beaucoup d’élus ne voient pas du tout de quoi il est question, alors que c’est un sujet, je pense, extrêmement important.

Je défends qu’il faut absolument que la majorité parisienne évolue. Je voterai donc l’amendement du groupe qui est présenté.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.