Report des législatives, chronique d’un fiasco de plus !

Ce mercredi j’ai été informée par les médias, bien que candidate, du report des élections législatives du fait de la situation sanitaire. 

Même un report d’élections, ce gouvernement est incapable de le planifier correctement ! Ne pouvait-il l’anticiper au moment des annonces du Premier Ministre J. Castex de jeudi soir ? La livraison de tout le matériel officiel, bulletins, professions de foi était fixée au lendemain de ces annonces… quel gâchis ! 

La Préfecture a d’abord eu la consigne vendredi après-midi de sonder les candidat.es sur leur préférence entre maintien et report. Quelle lâcheté ! L’objectif du gouvernement était apparemment de se défausser de sa responsabilité sur les candidat.es alors qu’eux seuls ont les informations précises de la situation de crise sanitaire et son évolution.  

De tout le week-end jusqu’à mardi, la Préfecture n’avait aucun retour de la décision gouvernementale. Mardi en fin d’après-midi, elle envoyait un mail à tous les candidat.es semblant acter le maintien du calendrier initial et rappelant les consignes sanitaires. 

Mercredi en fin d’après-midi, après une interview d’Anne Hidalgo sur RTL qui avait été prévenue par Darmanin le matin, tous les médias relayaient que le report avait été décidé par le gouvernement. En tant que candidate, aucune information officielle de la Préfecture ne m’avait été transmise. Pire : c’est mon suppléant, Simon Duquerroir qui a prévenu le cabinet de la Préfecture ! 

Ce n’est qu’en soirée que la Préfecture m’appelait pour me confirmer le report et sonder, à la demande du ministère, chaque candidat.es sur nos préférences quant à la date du report ! Sondage de nouveau bien hypocrite. 

Le ministre Darmanin n’avait donc même pas pris la peine d’informer la Préfecture et encore moins les candidat.es ! Voilà tout leur mépris de l’Etat, de l’administration et de la démocratie. 

Ce report unilatéral des élections législatives est un mauvais précédent inquiétant. Non seulement ce gouvernement est incapable d’engager une réelle planification sanitaire, mais aucune confiance ne peut leur être accordée pour protéger nos prérogatives souveraines, notre droit collectif à décider, par la voie des élections, des politiques publiques à mettre en œuvre.


Communiqué de Danielle Simonnet, Candidate LFI à l’élection législative partielle

Une réflexion sur “Report des législatives, chronique d’un fiasco de plus !

  • 25 mars 2021 à 19h00
    Permalien

    C’est une décision honteuse qui ne s’explique que par des calculs politiciens. Cette élection partielle devait avoir lieu dans les conditions sanitaires requises, bien évidemment. Ce report n’est ni plus ni moins que la pénurie prévisionnelle de ce gouvernement de fantoches. Putaing si 2022 nous serait favorable, tu imagines le boulot? Mais on le fera avec l’AEC.
    FORCE ET COURAGE DANIELLE. SALAM HALIK ✊

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.