Reconfinement partiellement déconfiné…

Macron et Castex promettaient de tout faire pour éviter le reconfinement. Résultat ils n’ont rien fait et reconfinent. Aucune réelle planification sanitaire n’a hélas été engagée. 

Le Premier Ministre a longuement parlé mais finalement pour dire peu. Qu’est-ce qui va changer ?

Nous sommes reconfinés de manière stricte, mais les déplacements sans limite de temps seront autorisés dans la limite de 10km mais avec une attestation, dont on se demande l’utilité à part celle d’infantiliser et de permettre en leur absence des verbalisations ! Quelle est donc la logique ?

Le télétravail devait déjà être la règle, il est de nouveau encouragé, sans exigences de moyens et d’accompagnement ni de contrôle de son effectivité. Pour tout le travail impossible à réaliser en télétravail, les entreprises sont invitées à renforcer les gestes barrières. Franchement, on restaurerait les CHSCT, on permettrait aux salariés de défendre de bien meilleures organisations respectueuses des précautions sanitaires ! Pour les premier.ières de corvées, rien ne va s’améliorer ! 

Les commerces dits “non essentiels” ferment, sans aucune annonce d’aides nouvelles. Heureusement les écoles restent ouvertes, mais sans aucun moyens supplémentaires et seuls les lycées passent tous en “demie-jauge”…

Seule maigre bonne nouvelle, le couvre-feu est décalé à 19h. Et ils voudraient qu’on leur dise merci pour cette petite heure de liberté concédée déconfinée mais sous attestation ?

Bref, ce gouvernement ne planifie rien, reste dans la logique de l’infantilisation et la restriction des libertés. Leur normalisation de notre vie sociale nous réduit à des producteurs-consommateurs, sous surveillance et culpabilisation permanentes. Pendant ce temps, la misère explose sans que le premier ministre ne propose une seule mesure supplémentaire ni même un mot…

Evidemment, ces annonces, une fois de plus, n’ont fait l’objet d’aucun débat à l’Assemblée Nationale. Le Président continue à piétiner le Parlement et à mépriser la démocratie, en se réfugiant dans son conseil de défense.

La France Insoumise a réalisé 11 propositions de loi pour faire face à la crise sanitaire et sociale, de nombreuses propositions que le gouvernement n’a jamais voulu mettre en place. Voici en résumé les 10 principales mesures que nous défendons : 

  1.  Hôpitaux : les suppressions de lits dans les hôpitaux se poursuivent là où il faut en toute urgence créer de nouvelles places en réanimation, former et recruter, revaloriser les salaires des soignants, augmenter les numerus clausus dans les facs de médecine, rouvrir les hôpitaux comme le Val-de-Grâce, Hôtel-Dieu et arrêter les projets de fusion comme Beaujon-Bichat pour le grand hôpital Nord qui prévoit des centaines de suppressions de lits… 
  2. “tester-tracer-isoler”: ils n’ont toujours pas organisé l’isolement, alors qu’il faudrait réquisitionner des chambres d’hôtels et permettre aux personnes atteintes de la convid-19 de pouvoir s’isoler car les contaminations intrafamiliales sont conséquentes, et ce, d’autant plus dans les familles vivant dans des petits logements. 
  3. La société en roulement : Organisons toute la société en roulement : pour éviter l’aberration du couvre feu où on se retrouve si nombreux en même temps dans les transports en commun et les magasins. Réduisons le temps de travail !
  4. L’école en demie groupe : de la crèche au supérieur, il faudrait réorganiser en petits groupes, mais seuls les lycées vont bénéficier de l’alternance pour réduire les “jauges” en présentiel, et sans moyens humains supplémentaires ! Il faudrait également recruter et rémunérer des étudiants pour accompagner les enseignants au suivi des classes par demi-groupes. 
  5. Respectons les enseignants : les tests salivaires sont enfin développés dans les écoles. Mais il est totalement scandaleux de les facturer à 1€ aux enseignants. Si c’est une somme “symbolique”, c’est le symbole du mépris ! 
  6. Purificateurs d’air : installons enfin des purificateurs d’air comme l’Allemagne l’a fait depuis longtemps, non seulement dans les écoles mais dans tous les lieux publics clos. 
  7. Vaccins publics : Instaurons le vaccin en licence publique, permettons l’accès à tous les vaccins validés, préservons le choix du vaccin.
  8. Déconfinons la culture ! Rouvrons tous les lieux culturels, car la culture est pour nous essentielle ! Avec un protocole sanitaire c’est possible et nécessaire. Et instaurons en même temps une nouvelle année blanche pour soutenir les travailleur.euses de la culture et toutes celles et ceux qui travaillent par intermitence, des extra de la restaurations aux guides conférenciers. 
  9. Plan anti pauvreté : Taxons les profiteurs de la crise, restaurons l’ISF, augmentons les minimas sociaux, étendons le RSA aux moins de 25 ans, renforçons les aides alimentaires, instaurons la gratuité des biens essentiels (eau, gaz, électricité)
  10. Exonérations de loyers : Exonérons de loyers toutes celles et ceux qui ont perdu leurs revenus du fait de la crise. Mettons à l’abri enfin toutes les personnes SDF, exilés, Mineurs non accompagnés, dans des centres d’hébergement adaptés.

5 réflexions sur “Reconfinement partiellement déconfiné…

  • 21 mars 2021 à 13h53
    Permalien

    Madame Simonnet,

    Je vous avais entendu il y a quelques années déjà à l’occasion d’une réunion concernant l’incinérateur d’Evry. J’avais suivi un moment vos billet sur ce blog où j’ai même commis quelques commentaires.

    J’écris aujourd’hui pour vous signaler qu’il manque une rubrique à la liste des propositions de la France Insoumise que vous relayez : sinon la promotion, du moins l’examen honnête et loyal des traitements de la Covid. Avez vous remarqué d’ailleurs que notre ministre Olivier Survrai a récemment reconnu en catimini ( fil twitter ?) que les antibiotiques pouvaient être utilisés …pour éviter les pneumonies associées à la covid…?

    Pas encore entendu parler de l’Ivermectine ? Normal, tout est fait pour que l’on n’en parle pas, ou très mal. Il va y avoir un scandale éditorial semblable au Lancetgate à en juger par les mésaventures de tess Lawrie et Kory. Le Dr Gérard Maudrux s’est fait le promoteur de cette molécule prometteuse…et qui ne coute rien, libre de droits : de quoi séduire LFI qui malheureusement, en reste aux seuls vaccins .

    Alors, je vous en prie, allez y voir : https://blog-gerard.maudrux.fr/

    D’avance, merci.

    Répondre
  • 22 mars 2021 à 12h30
    Permalien

    Je profite de la pause publicitaire de Sud Radio pour venir poster ici : scoop G. Maudrux vient d’y annoncer que la France serait intervenue auprès de l’OMS pour qu’on ne parle pas le l’Ivermectine.
    A-t-il des éléments de preuve attestant de cette intervention ? Je retourne à l’émission.

    Répondre
  • 24 avril 2021 à 19h43
    Permalien

    …et je ne parlerai pas du Belize, mais d’un article du site complotiste REPORTERRE : aujourd’hui Celia Izoard y signe un article intitulé “La discussion du Covid-19 est placée sous couvre-feu”.

    Bref extrait qui donne le ton : Dans un article du New Statesman [magazine de gauche ; précision pour ceux qui auraient peur de lire plus avant], Stefan Baral, épidémiologiste à la Johns Hopkins University, décrit le « “climat de peur très élevé qui règne dans la communauté scientifique” touchant les idées allant à l’encontre des positions adoptées par les gouvernements occidentaux (…) et l’Organisation mondiale de la santé. »

    Guillaume Suing (auteur de Évolution : la preuve par Marx ; L’écologie réelle, une histoire soviétique et cubaine ; L’origine de la vie : un siècle après Oparine) se demandait récemment si parler de Bigpharma c’était nécessairement être complotiste ….

    Une chose est sûre : y aura de moins en moins de castors en 2022 ! Mais de quels côté de la rive échappera-t-on à la catastrophe ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *