Soutien à Act-Up : la lutte anti Covid ne doit pas se faire aux dépens de la lutte contre le VIH !

Mme Danielle SIMONNET.- Dans la continuité des propos de Geneviève GARRIGOS, je vous invite vraiment tous à voter et à soutenir cette délibération portant subvention à l’association “Act Up-Paris”, c’est essentiel.

Il faut prendre conscience que nombre de financements de la lutte contre le V.I.H. sont actuellement réaffectés à la lutte contre le Covid en France.

Si la lutte contre l’épidémie de Covid est une nécessité absolue, elle ne doit pas se faire aux dépens de la lutte contre les autres infections, comme le V.I.H., comme le rappelait précédemment Anne SOUYRIS. On doit, de façon déterminée, garder l’objectif de “Paris sans Sida”. Il faut continuer à faire en sorte qu’il y ait aussi dans chaque arrondissement, des centres de dépistage avec des effectifs suffisants pour que personne ne soit dissuadé, pour des raisons matérielles, de se faire tester régulièrement, pour les publics à risque.

Il est important aussi de continuer toutes les actions de sensibilisation, d’information, que ce soit sur la PrEP, le traitement antirétroviral également à soutenir, et de ne jamais perdre de vue que l’on doit aussi continuer à mener le combat contre la sérophobie.

Ayons conscience qu’au moins 173.000 personnes vivent avec le V.I.H., et bien souvent dans le secret, par peur des discriminations, du regard des autres, par peur de la peur des autres. Il y a toujours un travail à faire contre la sérophobie, beaucoup plus d’information et de sensibilisation des publics.

Là où il faut absolument soutenir “Act Up-Paris”, c’est que “Act Up-Paris”, c’est deux choses. D’abord, c’est un mouvement historique qui a mené le combat, qui continue à mener le combat avec toute la liberté qui est la sienne de nous bousculer, de nous secouer, avec ses actions qui permettent de faire avancer la bataille politique sur ce que cela veut dire de donner les moyens, oui ou non, d’éradiquer ce virus, le V.I.H.

C’est aussi une association qui est là, qui accompagne, qui est dans le concret. C’est une association qui est vitale, parce qu’elle mène des activités importantes depuis plus de 30 ans, de prévention des nouvelles contaminations, d’amélioration des conditions de vie des personnes vivant avec le V.I.H., de lutte contre toutes les discriminations.

Depuis d’ailleurs quelques années, son travail aussi dans la prise en compte des problématiques qui nécessitent d’avoir une approche communautaire a permis de faire évoluer le regard de beaucoup, sur comment on peut lutter contre le V.I.H. en acceptant et en reconnaissant la nécessité d’avoir un accompagnement pour aller vers les publics, en prenant en compte leur spécificité.

Depuis deux ans, l’Association alerte sur les difficultés financières qui sont les siennes, comme celles de nombreuses petites associations. Depuis deux ans, l’Association souhaite absolument interpeller les pouvoirs publics là-dessus.

La subvention de la Mairie de Paris est nécessaire. Il faudra quand même regarder qu’elle soit plus importante. Il y avait eu une annonce de la Mairie de Paris au mois de septembre de doubler les subventions aux associations LGBTQI, j’aurais voulu avoir plus d’informations sur ce qu’il en était. En tous les cas, soutenons cette association, soutenons “Act Up-Paris”.

Si certains ici ne partagent pas tous les combats de “Act Up-Paris”, ce n’est pas la question qui nous est posée. Dans le respect de la loi de 1901 des associations, on finance parce qu’on estime que l’objet relève de l’intérêt général, mais en aucun cas, on ne doit s’immiscer dans la liberté associative. Vive la démocratie, soutenons “Act Up-Paris” !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.