Vœu relatif à la création à Paris d’un monument aux animaux de guerre

J’ai accepté de retirer mon vœu au vu des précisions données par l’exécutif.

Mme Danielle SIMONNET.- Mes chers collègues, c’est un sujet dont nous avions déjà débattu puisqu’un vœu avait même été adopté. Vous savez qu’il est important de reconnaître et se souvenir, et l’on a un devoir de mémoire sur tous les animaux morts au combat. C’était le sens du vœu qui avait été défendu dans des précédentes assemblées du Conseil de Paris, sous l’ancienne mandature. Mais, voilà, on attend toujours la réalisation du monument. Je sais que des contacts ont été repris. Fort heureusement, parce que, sous la fin de l’ancienne mandature, les groupes de travail…

Excusez-moi, mais je n’entends strictement rien.

Mme Danielle SIMONNET. – Merci, Monsieur le Président de séance.

Un groupe de travail avait été piloté sous l’ancienne mandature et devait se réunir, mais n’avait pas réuni l’association “Paris Animaux Zoopolis”, qui était quand même à l’initiative de ce projet mémoriel. Les élus qui avaient pu le relayer, comme moi par exemple, n’avaient pas été invités à cette réunion de travail.

A travers ce vœu, je souhaite que les Conseillers de Paris, dans cette nouvelle mandature, soient informés des modalités envisagées pour la mise en application du vœu adopté en septembre 2018. Quels sont les éléments de calendrier relatifs à l’édification de la stèle, sa forme, son emplacement ? C’est important que le lieu choisi corresponde – comme peut le rappeler notamment “Le Souvenir français”, très engagé aussi sur ce combat – à un fait historique, un territoire, un arrondissement, un endroit où, par exemple, il y a eu des chevaux réquisitionnés pour les besoins de la guerre. On veut avoir des informations là-dessus.

Je termine sur le fait qu’il y a des vœux d’arrondissement qui ont été adoptés, et je les salue – 2e, 6e, 7e, 8e et 14e arrondissements – pour qu’il y ait des plaques mémorielles dans ces arrondissements. Je crois qu’à ce jour, les plaques n’ont pas encore pu voir le jour. C’est important qu’elles puissent l’être.

Je vous remercie.

Mme Danielle SIMONNET.- Je vous remercie pour toutes ces précisions. Je retire mon vœu. Je voudrais juste exprimer que l’on souhaite plutôt le 6e arrondissement, parce que, dans le bois de Vincennes, il n’y a pas de lien mémoriel. En tous les cas, merci pour ces précisions. On a hâte aussi de voir les plaques en arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.