Paris, les moineaux reviendront

Ce livre est paru pendant la campagne municipale. Mais il est toujours d’actualité ! 

Il commence comme une fiction. Nous sommes en juillet 2024. Les moineaux sont revenus dans Paris. Les Jeux Olympiques ont été annulés. Une nouvelle ville s’invente d’abord et avant tout par celles et ceux qui y vivent et y travaillent. Mais pourquoi les moineaux avaient ils disparu ? De la promesse de rendre les clés de Paris aux Parisien-ne-s, aux trousseaux cédés à la finance, le bilan des trois précédentes mandatures se résume en 3 mots : gentrification, bétonisation et privatisation. Quelle stratégie peut permettre le retour des moineaux et des classes populaires et moyennes dans Paris ? Si la financiarisation de la ville a été rendue possible par la mise à l’écart des Parisien-ne-s dans la fabrique de la ville, l’enjeu est de leur permettre de reprendre le contrôle sur leur ville. Réapproprions-nous le droit à la ville et nos communs urbains. 

C’est le sens de la démarche communaliste que Danielle Simonnet tente d’engager à Paris, dans le cadre de “Décidons Paris”, soutenu notamment par la France Insoumise, avec pleins d’autres citoyen.nes aux engagements divers, une démarche ancrée dans les luttes, avec les habitant-e-s, les sans voix, les classes populaires et menacées, tout le peuple qui résiste et rêve d’une ville meilleure !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.