Rencontre avec les habitants de la cité Metra !

Comme je m’y suis engagée, je souhaite dans mon mandat de députée être la porte-voix des habitant-es. Les rencontrer, échanger sur leurs problèmes du quotidien et réfléchir ensemble à des solutions concrètes.

Ce vendredi 8 juillet, j’étais donc présente au pied de la cité de la rue Olivier Métra pour échanger avec les habitant-es sur leurs problèmes. En effet, à la fin du mois de juin, j’ai reçu une pétition signée par un certain nombre de locataires du 39 rue Olivier Métra concernant des problèmes de logement rencontrés pendant la réhabilitation de l’ensemble Métra.

Les habitant-es m’ont fait part de nombre de problèmes : panne d’ascenseur qui dure et qui isole une personne âgée depuis plusieurs semaines dans son appartement, habitants qui ne reçoivent pas d’aide à domicile depuis plus de 3 ans alors que ses difficultés à se déplacer et à effectuer les gestes du quotidien en nécessiterait une de toute urgence, problèmes de pouvoir d’achat…

Depuis des années, je suis animée par la conviction que tous les problèmes du quotidien ont des racines politiques : les pannes d’ascenseur par exemple résultent de politiques qui laissent le marché des ascenseurs à quelques grosses entreprises et imposent des pénalités dérisoires en cas de panne, qui font qu’il est plus rentable pour les ascensoristes de les payer que de mener au fur et à mesure les travaux de maintenance permettant de garder les ascenseurs en bon état. C’est dans cette logique que je souhaite mener mon mandat, en relayant à l’Assemblée les problèmes du quotidien et en accompagnant l’organisation collective et les batailles menées pour faire face à ces problèmes !

En tant que députée LFI-NUPES, je porterai aussi, avec les autres députés de mon groupe, une proposition de loi d’urgence sociale pour proposer notamment le SMIC à 1500€, l’encadrement à la baisse des prix du loyer, le blocage des prix des produits de première nécessité, et plus largement pour défendre la survie de nos services publics : hôpitaux, écoles, postes. Notre capacité à atteindre ces objectifs dépendra avant tout des résistances que tous-tes les habitant-es seront en mesure de réaliser à leur échelle. 

En traversant le palier, pour aller voir le voisin d’à côté, puis à l’étage d’en-dessous et enfin dans l’immeuble voisin ; partout vous rencontrerez des personnes connaissant les mêmes problématiques que vous. Alors organisons-nous, organisons toutes ces résistances et soyez certain-es que vous pourrez compter sur moi pour vous soutenir et vous relayer dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale.

Investie notamment à l’Assemblée pour faire évoluer les lois sur les problématiques de logement et améliorer les droits des locataires, je suis à votre disposition pour évoquer ces problématiques avec vous, n’hésitez pas à me contacter par mail à danielle.simonnet@assemblee-nationale.fr ou à prendre rendez-vous sur : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.