Projet Porte de Vanves : les locataires ont besoin d’informations

Nous sommes sur les délibérations du 12 avenue de la porte de Vanves, c’est cela ?

(Oui)

Je ferai une intervention qui vaut à la fois pour la DLH 407 et pour la DLH 409. Si j’ai bien compris, on est sur deux délibérations qui présentent des facettes différentes d’un même gros projet au final, de rénovation urbaine où à la fois est prévue la réalisation de 95 logements étudiants PLUS, et de 22 logements familiaux sociaux PLS.

Si j’ai bien compris, on va permettre d’avoir accès à des logements familiaux plus grands, vous me direz si je me trompe. On va construire aussi 95 logements étudiants, et en même temps, on est dans une opération importante, de fond, de rénovation des bâtiments qui en ont grand besoin et datent d’un certain temps.

Néanmoins, il y a toujours derrière cela le même sujet de la vétusté des logements sociaux, que l’on a laissé se dégrader pendant longtemps, ce qui ne signifie pas que le projet soit pertinent.

Je ne doute pas qu’il y ait déjà eu pas mal de réunions avec les locataires, mais pour autant, sachez qu’il y a toujours un déficit d’informations pour bon nombre de locataires, ce qui ne veut pas dire que le travail n’a pas été fait, mais tant que les locataires ne se sentent pas informés, il faut se dire que le travail n’a pas été suffisamment fait, et on sait qu’il est toujours difficile de bien informer et associer l’ensemble des locataires.

En tous les cas, beaucoup n’y comprennent pas grand-chose encore sur le projet final, à quoi ils doivent s’attendre. Et donc, je souhaite juste ici dans cette intervention, me faire le relais de leurs questions et pouvoir contribuer à leur transmettre vos réponses, avant de pouvoir me faire un avis plus précis, étayé.

Première question : bon nombre de locataires vont devoir être relogés ailleurs. Une enquête sociale serait par ailleurs en cours. Y a-t-il bien la garantie que pour ces locataires, que ce soit le relogement temporaire ou définitif, ils auront bien accès à des logements au même prix par mètre carré ? En clair, s’ils ont accès à un logement plus grand, plus cher, il faut que ce soit le même pris au mètre carré, il faut que ce soit cette règle qui puisse prévaloir. Est-ce qu’on est bien au même prix par mètre carré dans le cadre des relogements ?

Deuxièmement, pour ceux qui sont relogés temporairement ailleurs, est-ce qu’ils ont bien accès à un droit de retour s’ils souhaitent pouvoir, à la fin de la réhabilitation du groupement d’immeubles, revenir à cette adresse ?

Combien de temps vont durer les travaux ? Est-il bien garanti qu’il n’y aura pas d’augmentation de loyer dans les nouveaux logements rénovés ? Il ne m’échappe pas que la programmation de rénovation est une programmation de rénovation de fond en comble avec aussi des éléments de réhabilitation thermique. Or, y aura-t-il une troisième ligne ?

C’est toujours le même sujet. Vous savez que je suis opposée à cette troisième ligne et que beaucoup d’organisations de représentants de locataires sont opposées à cette troisième ligne.

Ensuite, mon autre question est la suivante : au point de départ, on a combien de logements dans tout ce groupement d’immeubles concerné, et à l’arrivée, on a combien de logements ? En clair, est-ce qu’on a le même nombre de logements sociaux ou bien le fait qu’un certain nombre de logements sociaux soient transformés en logements plus grands, cela nous fait perdre, certes, pas des mètres carrés de logements sociaux, mais des logements en tant que tels, ce qui pourrait se comprendre et s’attendre par ailleurs ?

Et surtout, est-ce que la construction des logements étudiants va bien se faire sur un bâtiment, et donc en plus des logements actuels, ou est-ce qu’ils sont pris sur les logements sociaux existants au point de départ ?

Voilà les questions très précises que j’avais à vous poser.

Je pense qu’il faudrait que des documents écrits soient transmis aux locataires pour que ce sentiment de ne pas être écoutés ni entendus puisse enfin trouver sa réponse. Je vous remercie. Mon intervention était valable pour les deux délibérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.