Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu relatif au soutien de la Ville de Paris aux bars et restaurants parisiens

Nous en avons parlé à plus d’une reprise lors de ce Conseil. Evidemment que les bars ont été terriblement impactés pendant la période du confinement, qu’ils sont d’autant plus impactés par la crise du tourisme, qu’ils sont également impactés par la reprise du télétravail, qu’ils sont impactés aussi par la crise sociale, et donc aussi la perte du pouvoir d’achat… Tout cela se cumule et en plus arrive cette décision du Gouvernement de fermer les bars qui les impacte terriblement.

Je n’ai pas encore d’éléments. Madame la Maire, vous nous préciserez si vous avez déjà des données sur l’état de la sinistrose du secteur des bars mais je pense qu’il est encore trop tôt pour avoir les évaluations.

Pour nous, Paris sans ses bars et ses restaurants, ce n’est pas Paris. Evidemment qu’il faut soutenir toutes les économies, mais également celle-ci.

A travers ce vœu, oui, il faut interpeller le Gouvernement et c’est ce que reprend le vœu de l’Exécutif, mais pas seulement. Il faut évidemment le faire pour qu’il assume ses responsabilités et qu’il mette en place des moyens pour accompagner et lutter contre la sinistrose et le danger de fermeture des bars.

Je pense aussi qu’il faut réaffirmer notre désaccord de principe avec cette décision, prise avant même que l’on essaie de tester autre chose. Il n’y a pas eu d’action de prévention : il faudrait qu’il y en ait, ainsi que des distributions de masques gratuits devant les bars et terrasses. En tout cas, à la réouverture, il faudra le faire et les agents de la Ville de Paris pourraient s’en charger.

Et puis, il faut également que la Ville engage de nouvelles aides et exonérations de loyers aux bars pour les accompagner et lutter au maximum à la sinistralité de ce secteur.

Je vous remercie.

Mme Danielle SIMONNET.- Je voterai le vœu de l’Exécutif mais je maintiens le mien.