Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Soutien aux lycéen.nes qui exigent un protocole sanitaire responsable!

Le mardi 3 novembre 2020, les lycéen·nes de Paris ont bloqué leurs établissements, et notamment l’entrée du lycée Colbert dans le 10ème arrondissement. Ils exigent des protocoles sanitaires clairs et applicables pour suivre leur scolarité sans craindre d’être contaminés ou de contaminer. La préfecture de police de Paris a répondu à leurs demandes par des amendes de 135 euros, la matraque et les lacrymogènes, pour les lycéens et les journalistes couvrant les blocages. Alors que l’arbitraire sanitaire est la règle, ces mobilisations d’élèves, mais aussi d’enseignants et de parents d’élèves, sont légitimes.

Nous soutenons les lycéen·nes mobilisé·es et nous condamnons fermement la répression qui a eu lieu dans le 10e arrondissement ce matin. Nous apportons notre soutien aux personnes malmenées, notamment le journaliste Clément Lanot, filmé se faisant asperger de gaz lacrymogène.

Le combat de ces jeunes est un combat d’intérêt général. Des dédoublements de classe, l’équipement informatique pour les enseignants et surtout, suffisamment de personnels pour garantir l’accueil et l’instruction sont plus que jamais nécessaires. Soit un protocole sanitaire satisfaisant est appliqué, soit ces établissements doivent fermer.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *