Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Récapitulatif du conseil de Paris du mois d’Octobre

Quel étrange conseil de Paris de début de mandature que celui d’octobre, où aucun nouveau projet n’a été présenté. Les feuilles de route des adjoint.e.s ne sont d’ailleurs toujours pas publiées. Après la crise des démissions de C.Girard et P. Aidenbaum, la majorité parisienne n’est pas au mieux de sa forme. Les tensions qui la traversent pouvaient faire espérer des issues positives aux batailles engagées. Mais la majorité a ses raisons que ces combats ignorent : dans la mobilisation contre l’agrandissement de la centrale à béton Lafarge de Javel, une majorité devait se dégager dans l’assemblée si tous les groupes ayant déposé des voeux en ce sens avaient voté l’ensemble des voeux contre l’exécutif. Hélas, le groupe EELV a préféré retirer son voeu pour approuver celui de l’exécutif. Idem sur la 5G mais cette fois-ci de la part du PCF, qui après avoir défendu l’idée d’un moratoire sur la 5G a fini par retirer son voeu au profit du voeu de l’exécutif qui lui, s’y oppose…

Cette séance fut surtout marquée par le contexte de crise sanitaire et sociale. Mais face à l’absence de planification sanitaire du gouvernement et son refus de remettre en cause ses orientations libérales, la ville de Paris n’oppose aucune réelle résistance et ne semble toujours pas prendre la mesure de l’urgence de la situation de l’hôpital public et de la crise sociale. 

Vous trouverez ci-dessous mes 28 interventions. 

Comme chaque année, la manifestation culturelle “Nuit blanche” est en partie financée par du mécénat. je rappelle que les grosses fortunes, si souvent pro de l’évasion fiscale bénéficient en plus de défiscalisations sur ces pseudos dons. Les sommes versées par LVMH et Unibail représentent par ailleurs bien peu de choses par rapport aux cadeaux que la ville leur a fait dans le passé, qu’il s’agisse de ses largesses pour faciliter l’implantation de la fondation Louis Vuitton pour le 1er dans le bois de Boulogne ou la braderie du centre commercial des Halles ou le cadeau à 263 millions d’€ pour la triangle pour le second….

Pour soutenir le cinéma La Clef menacé, la ville doit réaffirmer sa volonté de le préempter, ou en l’absence de mise en vente, s’engager dans une démarche d’expropriation. 

Découvrir la Bièvre, nos listes “Décidons Paris” l’a défendu et le défend, ainsi que EELV qui l’a inclu dans son accord de majorité dans sa fusion avec le PS. Mais pour l’instant, la majorité ne s’engage que sur une étude timide… A suivre.

La lutte dans le Vexin se poursuit contre la cimenterie Calcia de Gargenville. La ville a réaffirmé son soutien à cette lutte écologique en adoptant mon voeu. mais quelle hypocrisie quand on connaît sa position sur la centrale à béton lafarge…. 

Un article du média en ligne StreetPress du 15 septembre 2020, démontre qu’à trois reprises, les 1er et 7 février 2019, puis le 22 mars 2019, la préfecture de Police a organisé des interpellations préventives illégales de manifestants. Hélas, la majorité n’a pas soutenu mon voeu visant à interpeller le Préfet de Police de Paris et le ministre de l’intérieur contre ces interpellations préventives illégales, contraires au droit constitutionnel de manifester.

Les opérations de police visant à chasser les exilés hors de Paris doivent cesser, qui plus est dans le contexte actuel de crise sanitaire. La ville doit poursuivre ses interpellations du gouvernement pour l’augmentation des places d’hébergement et assumer l’ouverture de nouveaux lieux.

J’ai soutenu la délibération relative aux missions locales. L’occasion de rappeler également que les milliards alloués au CICE n’ont permis la création que de 100 000 emplois, soit 15000€/moi/emploi ! Le gouvernement ferait mieux à la place de créer 100 000 emplois jeunes répondant aux besoins. 

On a appris par la presse que la maire de Paris allait créer un conseil scientifique citoyen, afin de croiser les analyses des chercheurs et divers acteurs (AP-HP, syndicalistes…) sur l’évolution de la pandémie, les différentes problématiques posés afin d’éclairer en permanence le débat politique et citoyen. c’est que nous préconisions avec Décidons Paris depuis le confinement. mais en réponse à ma question d’actualité, on assiste à un gros rétropédalage…

Il faut augmenter les moyens et les effectifs de la MDPH (Maison départementale des personnes en situations de handicap) pour réduire les délais d’attente d’accès aux droits, améliorer la formation des travailleurs sociaux et lutter contre le non recours aux droits. 

Les travaux de rénovation thermiques en site occupé (et en période de pandémie) provoque crainte et colère légitimes des locataires, qui n’ont pas été associés en amont aux choix des travaux. Un moratoire des travaux doit être établi afin de permettre une réelle consultation des locataires sur les choix à effectuer. 

Le projet d’agrandissement de la centrale à béton Lafarge de Javel doit être abandonné ou à défaut il doit faire l’objet d’une révision approfondie donnant lieu au dépôt d’un nouveau permis de construire. Le conseil de Paris aurait dû majoritairement réussir à défendre ce point du vue, si tous les groupes ayant déposé en ce sens avaient voté l’ensemble des ces voeux (EELV, Générations, LR, LREM et mon voeu). Hélas, EELV a retiré son voeu au profit de celui de l’exécutif totalement flou et s’est abstenu sur les autres voeux…

Une délibération nous était soumise présentant des aides d’investissement aux bailleurs sociaux, afin de les aider à ne pas renoncer aux travaux prévus du fait des impacts économiques de la crise. mais la délibération omet l’opération antérieure qui a conduit la ville à encaisser 

La ville instaure des exonérations de loyers à certains professionnels, artisans de la ville. J’ai défendu que les artisans et artistes dont les activités professionnels sont logés par la ville dans le bâtiment “Les frigos” se voient appliquer ces exonérations car ils n’ont eu aucune commande et un étalement des dettes leur sera insurmontable. 

La ville a exonéré de loyers les commerces et les associations louant chez les bailleurs sociaux. Le nombre de familles en impayés de loyers explose. Les chiffres doivent être communiqués et la ville doit s’engager dans une exonération de loyers pour les familles ayant perdu la totalité de leur revenu et exonération partielle pour les baisses de revenus.

Les guides conférenciers sont les grands oubliés du plan de soutien à l’économie du tourisme du gouvernement. Mon voeu vise à interpeller le gouvernement pour qu’ils puissent à nouveau bénéficier de l’assurance chômage, qu’une année blanche soit instaurée, leur réintégration dans le régime intermittent et engager également la ville à ne pas les discriminer en cessant de limiter les visites guidés organisées par la ville à leur affiliation à un seul syndicat.

Le contexte sanitaire et la crise économique et sociale inouïe exige qu’on renonce aux JO. Les travaux de réaménagements prévus dans le cadre des Jo devraient être engagés même sans les JO. Les JO ne seront ni sobres, ni écologiques. je rappelle la tribune récemment publiée par une trentaine de personnalités. 

La démarche Territoires zéro chômeurs doit permettre de rompre avec l’impasse libérale de l’employabilité des chômeurs qui visent à rendre responsables les personnes de leur situation de non emploi et d’arrêter les politiques de l’offre en partant des besoins du territoires et un accompagnement des chômeurs de longue durée à l’emploi. 

Les vacataires de la BPI, bibliothèque de Beaubourg, se mobilisent pour exiger la transformation de leur CDD de 6 mois, non renouvelables et au smic en CDD au moins de 12 mois, ouvrant l’accès à l’assurance maladie et aux droits au chômage. 

Les caissières et caissiers de monoprix, premiers de corvées, devaient toucher une prime de 1000€, mais elle n’a pas été accordée à celles et ceux qui ont contracté le civid-19, car la prime était conditionnée au temps de travail. Pire, la direction réprime 18 de ces salariés en les traînant en justice… Voeu adopté ! 

Pendant le confinement, beaucoup ont travaillé par le biais de cette plateforme de livraison de repas à domicile. Après des révélations dans la presse de la situation de sans papiers, la plateforme les a “déconnectés”. la lutte a déjà permis la régularisation par le travail de la moitié des livreurs, victoire historique car ils ne sont pas reconnus comme salariés; mais la moitié reste encore sur le carreau. hélas, la ville refuse d’exprimer son soutien.

La ville, en Comité technique central du 4 juin, a fait la promesse d’une prime de 330€ pour les agents en télétravail “particulièrement mobilisés”. La colère légitime monte chez les agent.es car seule une petite minorité l’a perçue et sans explication objective. La prime COVID des agents du CASVP, elle, n’avait pas été accordée aux agents atteints du COVID, mais leur lutte a permis d’arracher une première victoire et ces derniers la toucheront.  

En ce début de mandature marquée par les affaire C. Girard et P. Aidenbaum, le conseil de Paris doit pouvoir débattre des dispositions à prendre en interne pour protéger les agent.es et les accompagner lorsqu’ils ou elles s’estiment victimes de harcèlement ou d’agressions sexuelles, de discrimination ou lorsqu’ils et elles se retrouvent en position de lanceur.euse.s d’alerte. Trop souvent, quand deux agents de la ville se retrouvent en confrontation dans une procédure judiciaire, la protection fonctionnelle est accordée à l’agent occupant la position hiérarchique supérieure, à l’accusé et non au plaignant. Or, la ville ne saurait opérer un jugement avant le jugement. La protection fonctionnelle doit être accordée aux deux systématiquement sur demande. 

Les enquêtes administratives internes à la ville orchestrées par l’Inspection générale des Services doivent garantir l’accompagnement des agents dans leurs droits et les protéger de tout effet systémique. L’inspection devrait se dessaisir de toute affaire faisant l’objet d’une saisine du Parquet. Le service d’accompagnement et de médiation (SAM) devrait établir des conventions avec des associations extérieures telles que l’AVFT, MLA, SOS fonctionnaires, etc., afin de permettre aux agent.es d’être accompagné.es par des personnes de leurs choix lors des auditions et procédures internes. 

Avec la crise sociale, nombre de familles sont forcées d’arbitrer entre remplir le frigo ou payer le loyer. La ville de Paris a exonéré de loyers les commerces et associations occupant des locaux des bailleurs sociaux. Exigeons l’extension de ces exonérations aux familles ayant perdu tout ou partie de leurs revenus ! 

Les salariés de Biocoop-le retour à la terre se mobilisent contre leur direction qui veut leur imposer l’ouverture des magasins le dimanche, alors que le travail du dimanche n’est ni écologique ni social. Cette enseigne qui prétend défendre une éthique progressiste et se fait même passer pour une coopérative préfère réprimer ses salariés que de négocier la revalorisation de leurs salaires et conditions de travail; Deux d’entre eux ont déja été licenciers et d’autres sont aujourd’hui menacés. hélas, la ville se refuse de les soutenir.

La fermeture des bars et bistrots à partir de 22h va très fortement les impacter alors même qu’ils sont en situation très difficile depuis le confinement. La ville doit ré-exprimer son refus de la mesure qui risque d’aggraver les soirées privées sans contrôle et demander un plan d’aides et augmenter ses propres aides aux bars et bistrots. 

D’autres villes s’y sont déjà engagé.es. La Ville aurait du demander l’instauration d’un moratoire sur la 5G, afin de donner du temps pour qu’un débat démocratique puisse être organisé, éclairé des études d’impacts écologiques et sanitaires de la 5G. mais l’exécutif a préféré défendre la proposition d’une conférence citoyenne métropolitaine, décrétant d’emblée que son rôle sera d’aborder les conditions de la mise en oeuvre de cette technologie…

2 Comments

  1. Très intéressante cette liste d’interventions ! Cela permet de mieux comprendre le jeu d’alliances et certains changements de stratégie précipités….

  2. Très intéressant cette liste d’interventions, on finit par comprendre beaucoup de choses…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *