Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Que le Préfet Lallement arrête son harcèlement contre le bar antifasciste Le Saint Sauveur

 

Le Préfet Lallement vient d’imposer le 13 août dernier une nouvelle décision de fermeture administrative du bar le Saint Sauveur. Ce bar bien connu pour fédérer des réseaux militants antifascistes, semble subir une décision arbitraire tant les motifs invoqués laissent perplexes.

 

La Préfecture de Police reproche notamment au bar le Saint sauveur « une rixe dans et aux abords de votre établissement » et transforme ainsi le bar Saint Sauveur en responsable d’une agression dont ils ont été victimes le 5 juin par des militants d’un groupuscule d’extrême-droite !

La police parisienne se doit de protéger le bar Le saint sauveur contre toute nouvelle agression éventuelle de la part de groupuscules d’extrême-droite et non lui imposer des fermetures administratives dont les justifications semblent bien plus relever de l’arbitraire politique.

Je demande donc par conséquent au Préfet d’annuler cette décision de fermeture administrative du bar le Saint sauveur.

Je demande également au Maire du 20e et à la Maire de Paris d’interpeller le Préfet en ce sens.

Téléchargez (PDF, 40KB)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *