Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Intervention sur l’évolution de la carte “Citoyen-citoyenne de Paris”

On peut se parler franchement. Je pense qu’il le faut. Je trouve que c’est une très bonne idée, cette carte citoyenne-citoyen de Paris. Pour qu’on se parle franchement, j’ai du mal à voir les nouveautés qu’il y a dans la délibération qui nous est proposée aujourd’hui. Je ne vois pas vraiment ce qui change par rapport à ce que nous avons d’ores et déjà voté. Par contre, je vois ce qui manque par rapport à ce que nous avons d’ores et déjà voté.

Je vous rappelle qu’en 2014, lorsqu’on a commencé à parler de cette carte, c’était au moment de la campagne des municipales et le Maire de New York venait de prendre un engagement très fort pour montrer sa volonté que la Municipalité mette sous sa protection, la protection de la Municipalité de New York, les concitoyens new-yorkais en situation administrative irrégulière, même si la situation là-bas n’est pas la même juridiquement qu’ici. J’avais notamment relayé cela. Il me semble que M. NAJDOVSKI, candidat à la Mairie de Paris à l’époque, avait relayé également cette proposition.

Nous avions ensuite eu un débat au moment de cette campagne. J’avais présenté un vœu adopté dans ce Conseil, afin qu’on marque, à travers cette carte, un engagement dans la lutte contre les L.G.B.T. phobies et qu’on prenne notamment un engagement pour le droit des personnes transgenres au changement d’état civil libre et gratuit, en permettant justement le choix du genre sur cette carte, ce qui a d’ailleurs été appliqué car il y a le choix du genre sur cette carte. Je m’en félicite.

Mais il y avait d’autres mesures qui accompagnaient et qui étaient de dire : pour marquer notre engagement pour l’égalité des droits réels, nous allons rencontrer l’ensemble des associations, que ce soient les associations de la lutte contre le racisme et les discriminations, les associations de défense des droits de l’Homme, les associations engagées dans la lutte contre les L.G.B.T. phobies et nous allons élaborer un livret d’accompagnement de cette carte.

Or à ma connaissance, les rencontres sur ce livret n’ont pas encore eu lieu, mais c’est cela qui est important, c’est comment on accompagne cette carte. Je conclus en disant que je vous soutiens sur ce projet, c’est important. Cela n’est pas comme on le dit dans les rangs des Républicains, un gadget ou je ne sais quoi, c’est un engagement fort; il n’y a pas simplement à voir quels sont les avantages “matériels” mais pour accompagner sur la bataille de l’accès aux droits, impliquons l’ensemble des associations, elles attendent ce rendez-vous depuis 2014.

Je vous remercie.