Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu relatif à l’accès aux droits des jeunes isolés étrangers

 

Là aussi, il ne s’agit pour moi de nier l’engagement de la Ville, mais de continuer à vous alerter et je crois qu’on est plusieurs élus à le faire et nous continuerons à le faire systématiquement tant qu’il y aura des jeunes mineurs ou des jeunes majeurs isolés en situation de précarité totale, c’est-à-dire qui n’ont même pas un logement sur Paris.

Sans nier ce qui est fait par la Ville, force est de constater que nous sommes toujours dans une situation sous-dimensionnée en termes de réponses au vu de la situation de la demande qui nous est révélée. Il y aura d’ailleurs un rassemblement à l’initiative du Réseau Education sans Frontières encore demain soir devant la Préfecture de région pour alerter sur ces difficultés. Il y a par ailleurs un engagement qui doit être augmenté évidemment de l’Etat dans la prise en compte du problème mais également de la Ville.

À travers ce vœu, je demande que la Ville de Paris engage au plus vite la création d’un ou plusieurs établissements d’accueil d’urgence pour les mineurs isolés et jeunes majeurs scolarisés qui se trouvent sans hébergement puisque l’offre manifestement n’est pas en nombre suffisant, que l’on s’engage aussi à l’accès à la scolarité et à la formation professionnelle de tout mineur isolé étranger et jeune majeur scolarisé pris en charge par les services de l’aide sociale à l’enfance, et enfin que l’on interpelle le Gouvernement pour l’arrêt de l’utilisation de la méthode des tests osseux, sur laquelle je reviendrai pas plus longuement mais on en a déjà parlé. Le défenseur des droits en a encore dernièrement dénoncé l’aberration.

Je vous remercie.

 

Mon vœu : 

 

Téléchargez (PDF, 83KB)