Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu pour renommer les écoles maternelles en “première école” ou “école pré-élémentaire”

 

La dénomination d’école maternelle renvoie implicitement à l’univers de la jeune enfance et de la maternité. C’est une appellation totalement sexiste, il faut absolument en changer. C’est un débat assez récurrent. Je ne suis pas la première à avoir cette idée. Il me semble que c’était Sandrine MAZETIER qui avait mené aussi cette bataille. Hélas, elle ne l’avait pas remportée. Il me semble important que l’on arrête d’appeler la première école, école maternelle.

Je n’impose pas une nouvelle appellation, il peut y en avoir plusieurs : première école, petite école, école préélémentaire…. Il pourrait y avoir un débat avec l’ensemble de la communauté éducative pour pouvoir choisir une nouvelle appellation.

Mais même si cela relève sans doute plus du registre du ministère de l’Education nationale, Paris a souvent été en capacité d’être une ville précurseuse pour de nouvelles appellations, de nouvelles dénominations. On pourrait décider, sur l’ensemble des écoles maternelles, d’apposer une plaque avec cette proposition de nouveau nom  et faire en sorte que le débat enfin dans ce pays évolue et que l’on arrête de croire que ce qui se fait dans cette première école est la continuité du travail de la maman. Non, le papa et la maman ou les deux mamans ou les deux papas travaillent de la même manière à l’éducation de l’enfant.

En revanche, ceux qui interviennent professionnellement dans les écoles dites hélas maternelles, peuvent être autant des hommes que des femmes, et on ne peut pas à la fois vouloir éduquer contre le sexisme dès le plus jeune âge et avoir une appellation de cette première école qui relève à ce point-là de la domination patriarcale.

J’espère que ce vœu sera voté à l’unanimité.

Je vous remercie.