Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Privatisation des logements sociaux, quand En Marche fait du Thatcher

 

Voilà, les groupes macronistes du Conseil de Paris, version canal historique PS et version canal historique LR, viennent donc de se retrouver à travers un vœu commun, 100 % libéral, dans le strict héritage de Thatcher ! Ils souhaitent défendre la vente, chaque année, de 1 % du parc social de la Ville.

Ce vœu reprend l’article 29 du projet de loi Logement et est un non-sens complet. On manque de logements sociaux à Paris, comme en témoignent les plus de 200.000 demandeurs de logements sociaux en attente. La Ville devrait, au contraire, amplifier les préemptions dans le diffus pour inverser l’exode des couches populaires et moyennes du salariat ; et le Gouvernement devrait enfin instaurer un encadrement à la baisse des loyers et du foncier et restaurer une vraie aide à la pierre.

Mais vous voulez sacraliser Paris en ghetto de riches. La République En Marche se révèle aussi antisocial à Paris qu’au Gouvernement. Son projet pour Paris, c’est d’abord la casse du logement social. Oui, il y a le Président des riches et La République En Marche à Paris pour les riches.