Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu contre l’extension de la déchéance de nationalité

D’abord je tiens à dire que je soutiendrai ce vœu extrêmement important (voeu du groupe communiste contre la constitutionnalisation de l’état d’urgence), car on ne gagne pas plus de sécurité en reniant nos libertés, et en aucun cas il ne faut accepter qu’on instaure un état d’exception permanent que serait la constitutionnalisation de l’état d’urgence.

Le vœu que je présente est complémentaire puisqu’il est contre l’instauration de la déchéance de la nationalité française, notamment aux binationaux, dans la constitution telle que c’est prévu, hélas, par le Président de la République et le Gouvernement.

Il est extrêmement important de prendre conscience qu’il n’y a d’abord strictement aucun lien entre ces lâches terroristes assassins et nos concitoyens binationaux. Aucun lien n’a pu être fait. Donc pourquoi instaurer la déchéance de la nationalité et notamment sa disposition à l’encontre des binationaux ?

Il faut à tout prix lutter contre ces amalgames mortifères qui encouragent évidemment le développement de la haine raciste. Il faut savoir que cette mesure au point de départ est une mesure qui a été défendue à la fois par SARKOZY mais également et beaucoup par le Front national. Lorsque le Gouvernement finalement valide ce type de mesures, il valide la bataille culturelle menée par l’extrême-droite dans ce pays et c’est extrêmement grave.

Par ailleurs, c’est une mesure totalement inefficace. Je n’imagine pas une seule seconde qu’un candidat à une action kamikaze y renoncerait en se disant : Ouh ! Je peux perdre ma nationalité.

En plus, , nous devons faire en sorte que ceux qui sont accusés de crimes terroristes purgent leur peine dans les prisons ici et non chercher à les expulser.

Pour toutes ces raisons, il faut absolument s’opposer à la déchéance de la nationalité qui signerait sinon notre déchéance morale. La déchéance morale de nos fondamentaux républicains.

J’espère que ce vœu sera adopté par l’écrasante majorité de cette Assemblée pour demander au Président de la République qu’on n’instaure par la déchéance de la nationalité dans la Constitution.

Mon voeu :

 

Téléchargez (PDF, 205KB)

Ma réponse suite à la présentation du voeu de l’exécutif :

Je voterai le vœu maintenu des communistes (contre la constitutionnalisation de l’état d’urgence). Je retire le mien, puisque sur la question de la déchéance de la nationalité, l’Exécutif y répond et je salue vraiment cet engagement.

Je pense que c’est un acte politique extrêmement fort que vous prenez en interpellant le Président de la République et le Gouvernement sur le fait qu’il ne faut pas instaurer cette déchéance de la nationalité.

J’aurais aimé que le mot “dans la Constitution” en plus y apparaisse.

Même si je ne me retrouve pas derrière vos considérants, je me retrouve sur la conclusion, donc je le soutiens.