Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Votation Vélib : la municipalisation plébiscitée !

Votation Vélib : la municipalisation plébiscitée !

De mi-septembre à mi-octobre, les insoumises et les insoumis d’Île-de-France ont mené campagne pour une gestion publique de Vélib’ : après le fiasco de la gestion privée par Smovengo à qui la Ville de Paris (majoritaire à elle seule dans le syndicat des communes associées!) a délégué cette tâche suite à un appel d’offre favorisant le dumping économique et social, les citoyen-ne-s ont exprimé un large ras-le-bol et une envie forte d’un service public du vélo digne de ce nom!

 

5.247 personnes se sont exprimées pour répondre à la question “Êtes-vous favorable à la municipalisation de Vélib ?” 97% d’entre elles ont voté “OUI”! Un vaste oui, clair et net pour municipaliser Vélib!

 

Cette campagne a été l’occasion d’échanges citoyens intenses et stimulants. Fait marquant : à l’évocation des fiascos dans la gestion de Vélib, les personnes rencontrées lors de cette campagne considéraient presque systématiquement comme une évidence qu’une gestion publique directe aurait fait bien mieux. Avec un service public en régie directe, la collectivité aurait non seulement pu développer une compétence solide et durable dans la la gestion et l’exploitation des vélos, mais aussi améliorer le contrôle démocratique et l’implication citoyenne dans ce service public. Au final, c’est tout l’écosystème vélo qui sortirait renforcé par la mise en oeuvre de cette proposition !

 

Cette campagne a aussi été l’occasion pour Danielle Simonnet, élue France Insoumise au Conseil de Paris, accompagnée par une équipe de volontaires, d’organiser des auditions d’associations cyclistes et de l’écosystème vélo parisien (ateliers de réparation, Vélorution, monde étudiant). Pour prolonger la question posée à travers la votation, nous avons sollicité les idées et l’expertise de ces associations pour élaborer des propositions visant à renforcer et faciliter les conditions de pratique du vélo à Paris. Ces auditions et ce travail collectif ont ouvert plusieurs pistes que nous continuerons à travailler à l’avenir. Voici quelques exemples de propositions que nous souhaitons porter dès maintenant :

  • prêt/location gratuite pour chaque lycéen-ne, étudiant-e ou jeune active/actif d’un vélo, afin de développer dans la jeune génération l’habitude de se déplacer à vélo
  • créer un lieu de stockage de vélos et matériaux de vélo recyclables, à l’usage des ateliers de réparation de vélo, qui manquent cruellement d’espace de stockage pour leurs activités (cette proposition sera portée par Danielle Simonnet au Conseil de Paris de novembre 2018)
  • investir considérablement dans des pistes cyclables sûres, séparées des autres voies de circulation (motorisée et piétonne), pour une meilleure sécurité des cyclistes et une meilleure harmonie des déplacements dans l’espace public parisien

 

Nous allons continuer à auditionner d’autres associations, et à travailler à des proposition concrètes pour le vélo à Paris. Si vous êtes une association, n’hésitez pas à nous contacter à : auditions@parisinsoumise.fr !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *