Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu relatif aux OMS, Offices du Mouvement Sportif

Mon intervention :

Mme Danielle SIMONNET. – Mes chers collègues, il s’agit d’un vœu relatif aux offices du mouvement sportif.

Je sais que, sur le 20e arrondissement, et vous me direz, Monsieur l’adjoint, ce qu’il en est dans les autres arrondissement, il y a depuis plusieurs années un désinvestissement en termes de subvention sur cet office du mouvement sportif qui joue pourtant un rôle extrêmement important pour fédérer les associations sportives, permettre un cadre de débat entre les associations, d’échanges, de mutualisation de moyens et d’impulsion d’initiatives communes dans un arrondissement où – je ne sais pas si c’est le cas dans les autres arrondissement – nous n’avons plus de C.I.C.A. Nous n’avons plus de Conseil de la vie associative pour permettre ces cadres collectifs.

Sachant que le mouvement sportif subit par ailleurs des baisses aussi drastiques nationales de subvention, ce qui aggrave la situation pour bon nombre d’associations, je souhaite à travers ce vœu plusieurs choses.

Je souhaiterais d’abord que vous nous disiez – mille excuses s’il est déjà publié, mais je n’ai pas réussi à le trouver – ce qu’il en est du rapport sur les missions des O.M.S. qui devaient être remis à la rentrée 2017 – et non pas 2107, il y a une faute de frappe dans mon vœu. J’anticiperais beaucoup sur de nombreuses mandatures.

Je souhaiterais ensuite que l’on puisse réaffirmer l’objectif de favoriser l’autonomie décisionnelle des associations sportives, et donc des cadres O.M.S. qui y contribuent, et que l’on compense aussi en partie les baisses des subventions de l’Etat avec des conventions d’objectifs avec les associations sportives pour garantir la pérennité de leurs activités.

Je vous remercie.

 

Mon vœu : 

 

Téléchargez (PDF, 91KB)