Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Préservons les centres de ressources centraux

Mon intervention :

 

Mme Danielle SIMONNET. – Nous avons, à Paris, six centres de ressources centraux – citoyenneté, science, multimédia, goût, musique – et il y a une inquiétude sur le devenir de ces centres ressources centraux qui ont été créés, ces quinze dernières années, afin de répondre à des besoins à la fois pour créer des événements, pour accompagner l’évolution des compétences, l’évolution des besoins.

Ces centres de ressources centraux sont au service des centres de loisirs parisiens. Ils accompagnent les équipes locales dans tous leurs projets d’animation. Ils sont gérés par des animateurs et animatrices qualifiés. Ils impulsent des dynamiques sur le terrain. Ils accueillent également sur leur site des groupes d’enfants auxquels il est proposé des activités variées. Bref, c’est une fierté parisienne et des structures ressources extrêmement importantes, notamment sur l’aménagement des rythmes éducatifs. On sait qu’ils contribuent également énormément.

Mais il y a une forte inquiétude sur leur devenir qui serait fusionné à travers une nouvelle structure nommée “pôle des enjeux éducatifs contemporains” adossé à l’école des métiers de la DASCO, et qui devrait rejoindre les formateurs de l’école des métiers de la DASCO.

Ce recentrage inquiète, et les vacataires qui travaillent dans les centres de ressources centraux, aujourd’hui, n’ont pas non plus la garantie d’être réaffectés dans les services périscolaires ou extrascolaires, et craignent une précarisation de la situation.

A travers ce vœu, je souhaite que l’on exprime à la fois notre attachement à ces centres de ressources centraux, que l’on établisse un moratoire sur leur disparition, et que l’on organise la consultation des personnels d’animation pour réfléchir vraiment à la satisfaction des besoins et ceux des enfants.

Mon vœu a été rejeté. 

Mon vœu :

Téléchargez (PDF, Inconnu)