Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Voeu relatif à l’attribution de la citoyenneté d’honneur de la Ville de Paris à Julian Assange

 

Mme Danielle SIMONNET.- Julian ASSANGE peut être considéré comme un des principaux lanceurs d’alerte de notre temps, et avec WikiLeaks, il a largement contribué à nourrir le débat démocratique, à renforcer les contre-pouvoirs citoyens et à alimenter le journalisme d’investigation face aux dérives autoritaires, sécuritaires et militaires des états, ainsi que des lobbies.

Julian ASSANGE a été arrêté à l’ambassade d’Equateur à Londres le 11 avril dernier par la police métropolitaine londonienne. Il risque l’extradition vers la Suède et les Etats-Unis respectivement dans le cadre d’enquêtes et de procédures judiciaires pour viol et espionnage. Les chefs d’accusation pesant contre Julian ASSANGE aux Etats-Unis, notamment pour menace à la sûreté de l’Etat, lui font encourir une peine d’emprisonnement à vie ou la peine de mort. Amnesty International s’oppose à l’extradition de Julian ASSANGE aux Etats-Unis, aussi bien à une extradition directe du Royaume-Uni vers les Etats-Unis qu’à une extradition vers la Suède pouvant conduire à une extradition vers les Etats-Unis.

Je voudrais faire écho des déclarations du 31 mai de Nils MELZER, rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, après l’examen de Julian ASSANGE en détention au Royaume-Uni portant sur l’état de santé, la torture mentale dont il est victime et l’acharnement exceptionnel jamais vu en 20 ans de carrière de la part d’états démocratiques, dans le but délibéré d’isoler, de diaboliser et d’exercer sur un individu autant de pression pendant si longtemps et avec aussi peu de respect pour la dignité humaine et le droit.

A travers ce vœu, je voudrais faire la proposition que le Conseil de Paris se prononce en faveur de l’attribution de la citoyenneté d’honneur de notre ville à Julian ASSANGE pour l’assurer du soutien et de la protection entière de notre municipalité pour son rôle de lanceur d’alerte.

Je vous remercie.

 

Téléchargez (PDF, 42KB)