Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu de soutien à la démarche de la Région Île-de-France de suspendre les travaux du RER E avec Vinci tant que celui-ci n’aura pas réparé son écocide

 

Mme Danielle SIMONNET.- Excusez-moi, il faut le temps que je retrouve ma page.

Une fois n’est pas coutume, je vais dire : vive Mme PÉCRESSE ! Enregistrez ! Ce n’est pas pour ses évolutions politiques, là n’est pas mon propos.

Comme vous le savez, il y a eu un scandale, un écocide du côté de Nanterre avec…

Ce serait plus pratique si je retrouvais mon texte, je vous demande deux petites secondes.

Du côté de Nanterre, il y a eu un écocide terrible puisqu’on a découvert que Vinci, dans le cadre de sa centrale à béton, faisait écouler ses déchets de ciment à même la Seine, ce qui a provoqué une terrible catastrophe écologique, un écocide complet. Ce déversement durait depuis dix-huit mois au moment de sa découverte et c’est tout l’écoulement de laitance de béton qui provenait de l’usine Vinci Construction.

Pour la Région Ile-de-France, la réaction a été de suspendre, lors de sa Commission permanente du 22 mai, sa subvention de 175 millions d’euros destinés à Vinci, dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire et de la remise en état intégrale de l’écosystème.

Le groupe Vinci a reconnu être à l’origine de cet écoulement qui a transformé tout un pan des berges de la Seine à Nanterre en un désert aquatique.

J’estime que la Ville de Paris a un attachement tout aussi important à la préservation de l’environnement et à la biodiversité. Les Conseillers de Paris ont le droit de savoir quels sont les éventuels marchés, contrats, opérations, travaux ou autres susceptibles de lier la Ville de Paris au groupe Vinci dans toutes ses facettes. Donc la Ville de Paris et le Département de la Seine pourraient aussi exiger de Vinci la remise en état intégrale de l’écosystème.

Mon vœu propose :

– premièrement que l’on dénonce cet écocide, dont Vinci est responsable, et que l’on exprime notre soutien à la démarche de la Région Ile-de-France de suspendre les travaux du RER E avec Vinci tant que celui-ci n’a pas réparé son écocide,

– deuxièmement que les Conseillers de Paris soient informés d’éventuels contrats et marchés liant la Ville à Vinci

– troisièmement, s’il y en a, que l’on suspende les projets de partenariats éventuels en cours avec Vinci, tant que Vinci n’a pas réparé son écocide.

 

Mme Danielle SIMONNET.- Non puisque vous ne me dites pas la liste des contrats que l’on aurait avec Vinci et vous ne faites même pas un vœu de l’Exécutif pour s’associer à la condamnation. Il n’y a pas de vœu de l’Exécutif ni d’amendement…

Mon vœu a été rejeté… Même la droite n’a pas voulu le voter ! 

Mon vœu : 

Téléchargez (PDF, 52KB)