Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

[TRIBUNE] De Macron à Hidalgo, ubérisation et privatisation

[TRIBUNE] De Macron à Hidalgo, ubérisation et privatisation

Les taxis, ambulanciers et autoécoles se mobilisent contre la loi LOM. Le secteur des transports constitue un business potentiel juteux. Paris est ainsi le monopoly du déploiement de l’ubérisation et des privatisations.

 

Pourquoi la maire de Paris, Anne Hidalgo, ne s’oppose-t-elle pas à cette logique bruxelloise et macronienne ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *