Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Solidarité et soutien à Azzedine Taïbi, Maire de Stains !

Solidarité et soutien à Azzedine Taïbi, Maire de Stains !

Déclaration de soutien et de solidarité du Parti de Gauche avec Azzedine Taïbi, Maire de Stains
 

Voici la déclaration du Parti de Gauche que je co-signe avec Eric Coquerel, Coordinateur du Parti de Gauche et Conseiller Régional Ile-de-France
et Mathieu Agostini, Secrétaire National du Parti de Gauche et élu municipal en Seine Saint Denis

 

La Préfecture de Police de Paris et le Ministère de l’intérieur sont-ils aux ordres du gouvernement Israélien et des associations d’extrême droite ?

 
C’est ce que l’on est en droit de se demander. Le Parti de Gauche exprime toute son indignation face à la convocation à la Préfecture de Police de Paris du Maire de Stains, notre camarade du Front de Gauche Azzedine Taïbi, élu de la République, premier magistrat de la commune de Stains, convoqué dans le cadre d’une procédure pénale pour “apologie publique d’un acte terroriste” !
 

Et pour quels faits ? Pour avoir courageusement affiché sur la façade de l’Hôtel de Ville de Stains une banderole appelant à la paix et à la libération du leader Palestinien du Fatah, Marwan Barghouti. Marwan Barghouti n’a fait qu’utiliser le droit de tout peuple victime d’une occupation à y résister y compris les armes à la main, mais a refusé de cautionner les attaques contre les civils en Israël. Il a par contre été victime d’une tentative d’assassinat par l’armée israélienne en 2001.
 

Et qui porte cette plainte scandaleuse ? L’association du Bureau national de vigilance des actes antisémites, bien connue pour ses positions d’extrême droite et de soutien total à la politique du gouvernement Israélien d’occupation des territoires palestiniens.

 
Rappelons sans relâche que la politique de l’État d’Israël est totalement contraire au droit international, notamment du fait de sa stratégie condamnée par l’ONU et la France d’extension de la colonisation. Rappelons sans relâche que les précédents ministres des affaires étrangères Français, ainsi que l’actuel ministre Laurent Fabius, ont tous exigé la libération des prisonniers politiques Palestiniens dont Marwan Barghouti. Doivent-ils donc eux aussi subir l’infamie d’être attaqués pour apologie publique d’actes terroristes ?
 

Il est totalement inacceptable que le procureur de la République ait décidé d’instruire la plainte totalement infondée de l’association BNVCA. Ce faisant, il vise à déshonorer non seulement Azzedine Taïbi, mais également la commune de Stains et ses administrés et notre patrie Républicaine toute entière.

 
Le Parti de Gauche exige du Préfet de police de Paris, et du Premier ministre Manuel Valls que la plainte infondée et inqualifiable de l’association BNVCA cesse immédiatement d’être instruite et pas seulement “classée sans suite”.
 

Le Parti de Gauche soutient le maire de Stains dans sa volonté légitime de poursuivre cette association pour dénonciation calomnieuse ou tout autre motif propre à qualifier et poursuivre cette entreprise scandaleuse.

 
La criminalisation de celles et ceux qui s’engagent en faveur de la paix, du respect du droit international doit cesser. Il est intolérable de se voir accuser d’apologie publique d’un acte terroriste lorsque l’on soutient la libération des prisonniers politiques palestiniens tout comme il est intolérable de se voir accuser d’antisémitisme quand on soutient le boycott des produits des territoires palestiniens colonisés.
 

3 Comments

  1. Le Parisien rappelle que la banderole qui vaut au maire de Stains cette poursuite est affichée depuis 2009 et qu’ elle n’a jamais donné lieu à quelque incident que ce soit.

    Peu de jours après la publication de votre billet, les media belges ( le soir, rtbf… ) annonçaient que sept élus belges avaient proposé Marwan Barghouti au prix Nobel de la paix. Mais c’est encore sur le site de l’Association Belgo-Palestinienne – Wallonie-Bruxelles que l’on trouvera la liste commentée des élus mais surtout l’intégralité de la lettre qu’ils ont adressée au comité de sélection : http://www.association-belgo-palestinienne.be/web/wp-content/uploads/2016/05/BarghoutiPrix-Nobel.pdf

    Cette lettre fait référence à la déclaration faite en 2013 à Robben Island par Ahmed Kathrada que l’on peut toujours consulter sur le site du journal Le Monde : http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/25/liberez-marwan-barghouthi-et-tous-les-prisonniers-palestiniens_3503100_3232.html

    On y lisait déjà : “Certains usent de l’argument inadmissible que les prisonniers devraient être libérés une fois la paix conclue entre les parties au conflit. Une telle affirmation fait fi de ce qui s’est imposé comme réalité dans d’autres conflits : les prisonniers, une fois libérés, peuvent jouer un rôle décisif dans la réalisation de la paix. La libération inconditionnelle des prisonniers politiques est un signal fort que les ennemis endurcis d’hier sont enfin prêts à devenir des partenaires de paix”

    On peut se demander pourquoi le par ailleurs très réactif BNVCA a mis plus de 6 ans pour intervenir : serait-ce me mêler d’affaires qui ne regardent pas le simple citoyen mais la haute politique internationale que de supposer l’existence d’un lien entre cette réaction et le lancement d’un processus de paix à l’initiative de la France ?
    On aimerait par ailleurs connaître le nom du zélé procureur ( puisqu’il semble avoir eu le choix entre donner suite ou non).

    Rappelons (?) que ” Le Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations unies a donc décidé jeudi 24 mars de dresser une liste des entreprises opérant dans les territoires occupés par Israël” (dixit l’antisioniste notoire Le Monde)

  2. Je soutiens pleinement votre action et Azzedine Taïbi.
    Et dire que nous avons un gouvernement de ‘gauche’.

  3. Je soutien la position du PG dans cette histoire. Il faut que ces occupations illégales cessent et il faut arrêter la colonisation sauvage des territoires palestiniens par les sionistes. Respect des résolutions et positions de l’ONU.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *