Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

La scandaleuse privatisation du crématorium !

La scandaleuse privatisation du crématorium !

Les signataires de “Décidons Paris” ont lancé une campagne d’information sur la privatisation du crématorium du Père Lachaise et du futur crématorium de Pantin de la Ville de Paris : refusons la marchandisation de la mort !

Sans demander ni l’avis des parisien-ne-s, ni l’avis des habitant-e-s de Pantin, la ville de Paris a décidé en juin 2019 de confier la création d’un futur crématorium à Pantin et d’en céder l’exploitation ainsi que celle du crématorium du Père Lachaise à l’entreprise privée Funecap.

Danielle Simonnet, Conseillère de Paris, a engagé avec un citoyen, Bernard Teper, un recours en annulation de la délibération liée.
Le 31 octobre, les signataires de “Décidons Paris” ont lancé à l’occasion de la journée de la fête Halloween une campagne d’information des parisien-ne-s des 19e et 20e arrondissements, avec un tract à 10 000 exemplaires et une affiche dédiés : Pour la remunicipalisation des crématoriums parisiens !

Deux sessions de tractage se sont alors organisées. Une à Gambetta et dans la rue des Pyrénées. Une autre de la Porte de Montreuil jusqu’à Avron. Arborant des masques pour marquer les esprits et apporter un peu de bonne humeur aux passants, la diffusion de l’information a été un succès. Nombre d’habitants n’étaient pas au fait de la privatisation du crématorium et se sont indignés en l’apprenant. Et pour cause, la mort ne devrait pas devenir une marchandise comme tant d’autres !

Un des enjeux des élections municipales à Paris sera bien de défendre nos communs privatisés, en défendant la remunicipalisation de tous les services publics cédés au privé !

Ci-dessous le dossier de presse et une vidéo explicative pour en savoir plus sur les enjeux de la privatisation de biens communs comme le crématorium du Père Lachaise et sur l’implantation contestée du crématorium sur le territoire de Pantin :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *