Pages Navigation Menu

Front de Gauche - "À Paris, place au peuple !"

Qui suis-je ?

Elue militante de terrain, je peux relayer vos revendications à l’échelle du Conseil de Paris. La voix d’opposition citoyenne que j’incarne dans ce conseil ne peut avoir de portée que si elle s’appuie sur des citoyens vigilants et mobilisés.

Secrétaire nationale du Parti de Gauche aux émancipations urbaines, à l’éduc’pop’ et l’agit’prop, je crois en l’intelligence collective. Ils décident sans nous et contre nous ? Alors fédérons-nous ! Nous pouvons changer les règles du jeu et construire une politique alternative écosocialiste.

Les premiers pas en politique

Je suis est née le 2 juillet 1971 en Seine et Marne. Je me suis engagée dès le collège dans le combat antiraciste, puis au lycée contre la Loi Devaquet en 1986. Je m’engage dans le syndicalisme étudiant, milite à l’UNEF et intègre son bureau national. A cette même période, je m’implique dans la lutte contre l’extrême-droite en participant au « Manifeste contre le FN » dont j’anime les collectifs dans les universités de la région parisienne.

Après des études de psychologie (Nanterre) et de sciences politiques (Paris 8), je réussis le concours de Conseillère d’Orientation Psychologue en 1996. Durant deux années, je reçois une formation à Lille où, en parallèle, je poursuis mon activité militante. En 1999, j’exerce au CIO d’Aulnay-sous-Bois, puis sur Paris.

Un engagement politique résolument à gauche

J’ai milité de nombreuses années dans l’aile gauche du Parti Socialiste (PS) avec Jean-Luc Mélenchon pour tenter d’en modifier radicalement les orientations sociale-libérales. En 1999, j’ai intègré le secrétariat fédéral du PS parisien. De 2000 à 2002, je suis chargée de l’orientation scolaire et professionnelle dans le cabinet de Jean-Luc Mélenchon, alors ministre délégué de l’enseignement professionnel.

En 2005, je préside l’association Pour la République Sociale (PRS) sur Paris et m’implique dans la campagne pour le NON au traité constitutionnel européen. En multipliant les ateliers de lecture sur le traité constitutionnel européen, je participe au vaste mouvement d’éducation populaire qui émerge à cette occasion contre l’idéologie dominante entretenue par les élites politiques et médiatiques partisanes du OUI.

En 2008, je quitte le PS et participe à la fondation du Parti de Gauche (PG) aux côtés de Jean-Luc Mélenchon.  Entre 2009 et 2011, je deviens coresponsable du PG parisien. Je poursuis le combat en faveur des droits des migrants et pour le renouvellement des formes du militantisme sur les base d’une implication citoyenne en devenant secrétaire nationale aux migrations et à l’agit’prop’ du parti de Gauche. En 2011, je dirige la campagne nationale du PG pour les élections cantonales.

Une élue ancrée dans les luttes

Je suis élue adjointe au maire du 20ème arrondissement en 2001. Je crée le premier Conseil de la Citoyenneté des Habitant-e-s  étranger-e-s Non Communautaires, le premier Conseil de la jeunesse, lance une campagne en faveur du droit de vote des résident-e-s étranger-e-s aux élections locales, suis à l’initiative du premier parrainage républicain parisien de jeunes et familles sans papiers. En mars 2008, je suis élue au Conseil de Paris.

En 2010, je suis candidate sur les listes Front de Gauche aux élections régionales. Aux législatives de 2012, je suis candidate dans la 6ème circonscription de Paris face à Cécile Duflot : je réalise le meilleur score du Front de Gauche à Paris avec 16.3% des voix (dont 21 % sur les seuls bureaux de vote dans le 20ème arrondissement).

Elue militante, je participe à nombre de luttes sociales, écologiques, citoyennes et féministes parisiennes. Depuis 2008, au Conseil de Paris, ses nombreuses prises de position et ses votes sont toujours justifiés par une opposition résolue à toutes les formes de renoncement politique.

Une conseillère de Paris d’opposition citoyenne

En 2014, je suis tête de liste parisienne, des listes autonomes du Front de Gauche “A Paris, place au peuple !” et également dans le 20e. J’ai fait paraître “A Paris, Place au peuple !” aux éditions Bruno Leprince, un livre programme de ruptures pour les municipales. Bien que le PCF ait opté pour faire liste commune avec le PS dès le 1er tour, le rassemblement de différentes composantes du front de gauche, de militants syndicalistes et associatifs me permet d’engager une dynamique citoyenne en présentant des listes dans les 20 arrondissements de Paris. Dans le 20e, je maintiens ma liste au 2ème tour dans une triangulaire et notre liste augmente de 2000 voix, nous permettant d’avoir 3 élu-e-s en arrondissement, Laurent Sorel et Sylvie Aebischer.

Depuis, je siège en tant que non inscrite au conseil de Paris et je relaie nombre de batailles, luttes et propositions alternatives que vous pouvez retrouver dans ce site ainsi que dans le “Service après vote” mensuel que je réalise pour rendre compte de mon mandat auprès des citoyens.

Une dirigeante politique au service des émancipations urbaines et de l’éduc’pop’ : agit’prop’

Secrétaire nationale aux émancipations urbaines et responsable de l’animation du pôle Educ’pop’ et Agit’prop’ du Parti de Gauche, je contribue à la réflexion théorique et pratique sur l’enjeu de la période : fédérer le peuple au service de la révolution citoyenne. On ne changera pas de politique sans changer le système. Pour un programme écosocialiste, vite la constituante pour une 6ème République !