Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Les jeunes isolés étrangers ne doivent pas être abandonnés !

Les jeunes isolés étrangers ne doivent pas être abandonnés !

Fermeture du DEMIE : les jeunes isolés étrangers ne doivent pas être abandonnés !

D’après des témoignages de riverains, le DEMIE (Dispositif d’Evaluation des Mineurs Isolés Étrangers), qui dépend de la Ville de Paris et dont la gestion est déléguée à la Croix-Rouge, a fermé ses portes et n’accueille plus les jeunes isolés étrangers. Ceux-ci se retrouvent par conséquent à la rue, sans solution pour être hébergé.es, nourri.es et accompagné.es. L’ouverture d’un centre permettant leur prise en charge serait “prévue”, mais dans des délais non précisés, et sans aucune continuité de la prise en charge des jeunes.

Cette situation est indigne. Pourtant, dans un contexte de crise sanitaire dramatique comme celle que nous connaissons, le premier devoir de la collectivité parisienne est de protéger les plus fragiles !

La Ville de Paris doit décider l’ouverture immédiate, sans délai et sans condition, de centres hébergeant tous les jeunes isolés se déclarant mineurs, en leur assurant des conditions sanitaires appropriées à la situation, l’accès à la nourriture et à un accompagnement sanitaire, social et psychologique nécessaire et adapté pour ces jeunes.
Des solutions existent pour cela : il est notamment possible de réquisitionner les auberges de jeunesse, ou tout autre lieu permettant d’héberger ces jeunes dans un cadre approprié aux exigences de confinement et de respect des prescriptions des autorités sanitaires, en leur assurant un accompagnement approprié.

Ne laissons pas ces jeunes sans abri ni accompagnement : leur prise en charge inconditionnelle par l’Aide sociale à l’enfance est la première des urgences à laquelle nous devons répondre. Dans le contexte dramatique que nous connaissons, faisons prévaloir l’entraide !

Danielle Simonnet, Conseillère de Paris

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *