Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Contre l’extrême marché et l’extrême droite, votons FI !

Contre l’extrême marché et l’extrême droite, votons FI !

 

La peste et le choléra font mine d’être en duel, mais ne nous y trompons pas. Cela fait 17 ans que les candidats du système se mettent en scène comme pseudo rempart face à l’extrême droite que leur politique ne cesse d’alimenter. C’est bien l’ordolibéralisme européen des Macron, Merkel et Juncker qui désespère les peuples, excédés de subir leurs saignées austéritaires pendant que les actionnaires des multinationales, professionnels de l’évasion fiscale, se gavent et détruisent notre planète. L’incantation au vote utile pour faire barrage au fascisme est mortifère, car dans un ras-le-bol généralisé du mépris assumé des défenseurs des intérêts des premiers de cordée, le vote RN tente de s’installer comme le vote utile pour contrer le système alors qu’il n’est que son assurance vie !

 

La manœuvre est énorme, notre tâche est bien de la démonter. Les partenaires autrichiens du RN ont imposé la semaine de 60h, en Italie ils ont instauré la flat taxe, la même que Macron. En France, Marine Le Pen s’est opposée à toute hausse du SMIC, au retour de la retraite à 60 ans à taux plein, à la restauration de l’ISF. Les députés RN au parlement européen n’ont même pas voté contre la circulaire sur les travailleurs détachés ! Du côté de la macronie, la scandaleuse loi Asile Immigration a été saluée par Salvini et votée par le RN et la dérive autoritaire et répressive s’est terriblement accélérée cette année. Comme nous le disions dans le communiqué du PG relatif à l’exclusion d’Andrea Kotarac, ce conseiller régional qui a annoncé son ralliement au RN “l’histoire du mouvement révolutionnaire a toujours été émaillée de quelques dérives individuelles vers le fascisme. Ceux-ci, au départ, pensent que le fascisme est le seul rempart face au capitalisme alors qu’il en est qu’un avatar. L’histoire leur a évidemment donné tort comme elle donnera tort à cet individu.”

 

Le seul rempart efficace face à l’extrême marché de Macron et à l extrême droite raciste de Marine Le Pen est la France Insoumise.

 

L’urgence climatique et écologique est là, absolue : La 6e extinction des espèces est déjà commencée, la bataille pour gagner chaque dixième de degré est vitale et le jour du dépassement, date qui marque le jour où nous avons consommé la totalité des ressources que la nature peut régénérer en un an, est tombée le 10 mai pour l’UE ! L’Irlande et le Royaume uni ont déclaré l’état d’urgence écologique et climatique. Le groupe FI à l’assemblée Nationale a lancé une pétition pour que le Parlement et le gouvernement français afin que la France déclare elle aussi, l’état d’urgence climatique et écologique.

 

Nos futurs députés européens se battront pour rompre avec les traités libéraux européens qui tuent le vivant et broient les gens. Instaurer une règle verte à la place de la règle d’or, défendre l’intérêt général le plus important, celui de notre écosystème dont dépend notre propre survie, et organiser la redistribution des richesses voilà la seule boussole qui vaille ! Défendre la coopération entre les peuples pour défendre nos communs, au service de la justice sociale, climatique et la paix, telle est la feuille de route de la liste conduite par Manon Aubry “Maintenant le peuple” de la France Insoumise.

 

Le 26 mai, pas d’abstention, car ce serait faire un cadeau à Macron qui n’en mérite pas. Un seul tour, une seul bulletin qui vaille, quand on sait que les listes en dessous de 5% ne pourront envoyer aucun-e député-e au parlement. Le 26 mai, on fait d’un vote 2 coups : On contre le duo LREM/RN et on fait élire un maximum de députés insoumis, pour la justice sociale et climatique.

 

Le 26 mai, on dit MANON à Macron !

 

Et le 19 mai, on se retrouve toutes et tous au Festival de l’Insoumission à Stalingrad !

 

One Comment

  1. Juste une remarque.L'”extrême-marché” est moins fort qu'”extrême-centre” qui se positionne sur l’échiquier politique,expression déjà usitée sur le plan international et faisant l’objet d’analyses. Comment l’électeur peut-il voir cette nouvelle expression autrement que comme un marché que tous les libéraux sans différenciation veulent développer à l’extrême ! Aux USA, l’extrême-centre est attribuée au clan Clinton-Obama et l’extrême-droite à Trump c’est beaucoup plus clair. Ceci étant, je suis de tout coeur avec vous avec l’espoir de faire le score honorable qui semble stable depuis 2012 !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *