Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu pour la titularisation des vacataires en charge du dispositif des colonies de vacances arc-en-ciel

Présentation du vœu : 
 

 
Pour poursuivre sur l’intervention qui vient d’être faite précédemment, la question de ces colonies “Vacances Arc-en-ciel”, ce n’est quand même pas un petit sujet. C’est extrêmement important, dans le projet d’une collectivité, de permettre, dans un cadre de mixité, aux jeunes Parisiennes et Parisiens et aux adolescents, de pouvoir partir en vacances, et ce, de manière mixte, tous arrondissements confondus et dans des cadres divers et variés.

Or, vous finissez par remettre en place, certes, le dispositif, mais après un tel fiasco, que les différents partenaires avec lesquels courent un marché, encore quatre ans, il ne leur restait plus autant de places qu’il le fallait. Déjà que le dispositif, chaque année, se voyait réduit à portion congrue puisque seulement 5.000 jeunes ont pu en bénéficier l’été dernier, cette année, on apprend qu’ils seraient tout au plus entre 3.000 et 3.005. Mais surtout, dans ce dossier, j’ai découvert que le fiasco était dû à un refus de la DASCO de titulariser les cinq vacataires sur lesquels reposait le dispositif et que la DASCO avait voulu en profiter pour économiser 3 millions d’euros sur le dos des petits Parisiens et Parisiennes.

Finalement, la mobilisation des parents a eu raison. Victoire, elle a permis, de fait, que vous réinstalliez le dispositif. Mais alors là, mesquin, minable, au lieu de proposer la titularisation des cinq vacataires, il leur a été fait comme proposition des C.D.D. d’un an ! Forcément, un C.D.D. d’un an, qu’est-ce que cela veut dire ? C’est une nouvelle vacation.

Tout cela n’est pas sérieux. Il aurait fallu titulariser, c’est le sens de ce vœu, les cinq anciens vacataires ; ceux-ci auraient certainement poursuivi d’autres projets. Il faut allouer des moyens supplémentaires afin d’augmenter les effectifs pour les autres saisons.

Merci.

Le groupe EELV s’est abstenu et le groupe communiste a voté contre mon vœu…

 – Je suis vraiment surprise des votes des différents groupes sur cette question des colonies de vacance. Sans doute le préciseront-ils : ils n’ont peut-être pas levé la main au bon moment. Je suis étonnée qu’ils ne soient pas engagés en faveur, non seulement de l’augmentation des moyens pour les colonies Arc-en-ciel, mais aussi pour la titularisation des vacataires.

 

Téléchargez (PDF, 62KB)