Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Vœu en faveur a minima d’un moratoire sur le déploiement des compteurs communicants Linky à Paris

Mme Danielle SIMONNET. – Mes chers collègues, en date du 23 mai 2018, la mairie de Montreuil a pris un arrêté instituant un moratoire sur le développement des compteurs communicants “Linky” et je tiens à saluer cette décision courageuse qui fait suite à des décisions équivalentes de plus de 500 communes en France qui demandent également l’arrêt définitif ou, à défaut, un moratoire sur le déploiement des compteurs communicants “Linky”.

A Montreuil, il y a eu une mobilisation citoyenne très déterminée, que je tiens à saluer, qui a permis d’alerter sur l’ensemble des problématiques qui sont à la fois économiques, écologiques, démocratiques, en termes de liberté et de santé publique qui sont posées par l’installation de ces nouveaux compteurs communicants dits intelligents imposés par “Enedis”. Les élus notamment de la France Insoumise au sein du Conseil municipal de Montreuil avaient relayé ces alertes et suite à nombre de débats le maire de Montreuil a pris cette décision courageuse.

Il faut saluer cette décision, car même si elle arrive, hélas, à Montreuil assez tard, puisque 80 % des compteurs ont d’ores et déjà été installés sur le territoire de cette commune, il me semble que la Mairie de Paris doit urgemment s’en inspirer. On sait que sur Paris l’installation des compteurs “Linky” a d’ores et déjà commencé, que malgré les vœux qui ont été adoptés, les débats contradictoires d’information de la population sur ces compteurs sont fort peu respectés et se résument bien souvent à des réunions de propagande de la part d'”Enedis” sans qu’il y ait vraiment d’invitation officielle pour que les arguments contradictoires puissent être posés. Surtout, la liberté de choisir, d’accepter ou de ne pas accepter ces compteurs “Linky” n’est pas toujours respectée.

Je souhaite donc à travers ce vœu que la Mairie de Paris s’inspire de la décision de Montreuil et prenne un arrêté équivalent.

Je vous remercie.

 

Téléchargez (PDF, 186KB)