Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Appart fissuré ? On a lutté, on a gagné !

Appart fissuré ? On a lutté, on a gagné !

Voici le récit de notre lutte menée avec des locataires de Paris habitat. Si vous préférez le résumé en vidéo, n’hésitez pas à le visionner à ce lien.

En septembre, un locataire retraité de Paris-Habitat de la rue de Belleville me sollicitait car il n’a plus l’usage de sa salle de bain du fait de fissures dans son appartement. Le bailleur social est au courant depuis deux ans, mais les travaux ne sont toujours pas engagés et il n’a ni bénéficié de réduction de ses charges et de son loyer ni d’un relogement ailleurs.


Je me rends donc chez lui et avec son accord, je fais cette petite vidéo tellement je trouve la situation scandaleuse.

(vidéo à voir ici : https://www.facebook.com/DanielleSimonnetPG/videos/1448508378564607/)


J’écris ensuite au bailleur, avec une copie à Ian Brossat, adjoint chargé du logement. Le locataire lui aussi avait écrit au bailleur. Il avait même tenté de caler plusieurs rendez-vous afin de leur transmettre les pétitions des voisins mais tous ses rendez-vous ont été annulés. Nos courriers au bailleur n’ayant eu de réponse, les insoumis-es du quartier se sont engagé-e-s à aider les habitant-e-s de cet immeuble à s’auto-organiser en s’inspirant de la méthode d’éducation populaire Alinsky.


On a donc commencé à faire du porte à porte pour rencontrer ses voisins, ils sont 5 dans ce vieil immeuble de la rue de Belleville, construit au dessus de carrières dans cette rue en pente, d’où les problèmes d’affaissement. Les voisins ont eux aussi des problèmes de fissures et leurs fenêtres ne ferment plus. Avec seulement 5 résident-e-s on se demande bien comment le rapport de force pourrait gagner…


Du coup, début octobre, on décide d’aller faire du porte à porte dans un autre immeuble géré par le même bailleur une rue à côté pour construire les solidarités (on en profite pour bien noter tous les problèmes dont ils nous font part dans leur propre immeuble et on se dit que d’autres actions seront à mener avec eux !)
Avec les habitant-e-s et les voisins, on décide d’organiser une petite délégation à l’antenne de Paris habitat pour exiger un rendez-vous et leur prise en charge du problème.


Début novembre on est prêt, toujours sans réponse aux courriers, on cale avec les habitant-e-s la date de notre délégation à l’antenne de Paris habitat. Evidemment on envoie un petit communiqué de presse histoire de faire connaître la bataille, je le publie sur facebook.


La veille de notre petit rassemblement, ça tombe bien, on assiste à la formation d’initiation à la méthode Alinsky, organisée par Leila et William du pôle auto-organisation de la France Insoumise. Et là, juste à la fin de la soirée de formation, on découvre l’article du Parisien à paraître le lendemain matin qui relaie notre mobilisation. Génial, première victoire ! Le/la journaliste du Parisien a réussi à joindre la direction de Paris Habitat qui leur assure qu’ils suivent le problème. Carrément, ils s’engagent enfin à faire les travaux de la salle de bain dès le lundi suivant !


On maintient quand même notre rassemblement, munis de nos belles pancartes réalisées avec l’aide d’un voisin dessinateur. Elles en jettent ! BFM Paris est là, bon qui semble plus intéressé par le faux scandale de mon logement (qui est un loyer libre et non un logement social, mais passons… Si certains veulent mes explications à ce sujet, vidéo à voir ici !)


Une délégation fort aimable de Paris habitat nous accueille et nous reçoit en délégation. Evidemment, ils nous assurent ne pas avoir eu connaissance de nos plus récents courriers, et que les travaux de la salle de bain étaient prévus avant l’envoi de notre communiqué. On n’y croit pas un seul instant mais qu’importe. Les habitants ont pu s’exprimer et Paris Habitat s’est engagé à faire les travaux de la salle de bain de notre papi, d’effectuer des visites techniques dans les autres appartements dans les deux semaines à venir, de réparer les fenêtres et d’engager les travaux plus lourds pour janvier 2018.

 

On repart plutôt contents mais en se promettant d’être vigilants. mais on repart surtout en se disant qu’une petite réunion pour raconter tout ça aux autres locataires s’impose ! S’auto-organiser, ça vaut le coup pour faire entendre ses droits !

 

Pour une première action des insoumis-es 20e à l’issue d’une démarche de porte à porte s’inspirant de la méthode Alinsky, c’est plus que prometteur !

2 Comments

  1. ah, dans votre nouveau français, il n’y a pas de voisin-e-s?

  2. Bonjour
    Je suis allé voir le monsieur de la rue de Belleville avec une autre camarade de La France insoumise. Les travaux ont bien commencé le 13/11 comme l’avait promis Paris Habitat. Cependant, pour l’instant cela ressemble à un cache-misère. Les fissures les plus importantes ont été traitées mais il en reste plein de petites. Pourquoi n’avoir pas tout fait? Les fenêtres ont été rabotées mais l’air passe encore et il faudrait les changer carrément. Les travaux de la salle de bains devraient commencer demain mercredi 15. Tous les autres locataires devraient avoir une visite technique demain mercredi 15. Bref, je pense qu’il ne faut pas relâcher la pression.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *