Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Airbnb : Paris doit agir, maintenant !

Airbnb : Paris doit agir, maintenant !

Les trois mandatures consécutives Delanoë-Hidalgo sont un échec. Elles n’ont en rien enrayé l’expulsion des couches populaires et moyennes en dehors de Paris par le développement d’Airbnb et de la spéculation immobilière.

 

En 2013, pour justifier son ralliement sans bataille à Anne Hidalgo, Ian Brossat déclarait que leur objectif commun était de « faire de Paris une ville moins chère et économiquement accessible ».

 

Conscient de leur échec commun, il propose aujourd’hui, en fin de course, de changer de braquet : interdire les résidences secondaires et la location via Airbnb d’appartements entiers dans les quatre premiers arrondissements de Paris. Je dis tout Paris ! Pas question de se défausser sur les autres arrondissements ! Aibnb se développe déjà dans l’ensemble de la capitale et la petite couronne, la majorité parisienne à plus d’un temps de retard ! Aussitôt l’Hôtel de Ville communique pour se désolidariser de ces propositions. Hidalgo lâche Brossat, lui-même sur le départ de la Mairie…

 

Mais sans attendre, la Mairie de Paris a les moyens d’agir. Paris ne dispose que de trente contrôleurs du Bureau de protection des locaux d’habitation, sous le contrôle de la Direction du logement et de l’habitat, pour identifier les fraudeurs qui louent un ou plusieurs appartements plus de 120 jours dans l’année. C’est dérisoire ! Il en faudrait dix fois plus !

Il faut agir maintenant et arrêtez de se payer de mots, et des Parisien.e.s.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *