Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Aéroport : que cesse le racolage, solidarité avec les taxis !

Aéroport : que cesse le racolage, solidarité avec les taxis !
Les tentatives de concertation entre les chauffeurs de taxi et ADP sont demeurées infructueuses. Aussi, une large intersyndicale de chauffeurs (CFDT, CGT, Elite, Gescop, FTI 75, FO, SUD Taxi, Taxi de France et UNTP) a appelé à manifester ce mardi 22 janvier devant les terminaux des aéroports de Roissy- Charles de Gaulle et d’Orly.

En ne se rendant pas à la base-arrière, ils prendront directement en charge les clients à la sortie de l’aéroport. Ils entendent ainsi dénoncer la mauvaise gestion qui contraint les chauffeurs à patienter parfois plusieurs heures dans les bases-arrières alors que dans le même temps les touristes sont pris en charge par des “racoleurs”. Le préavis est reconductible et à la fermeture de ces bases pourrait succéder la mise en place de barrages filtrants.

Si Aéroports de Paris a mis en place des gilets bleus pour empêcher la prise en charge des voyageurs par les racoleurs, les effectifs demeurent à ce jour fortement insuffisants. Face à ce jeu du chat et de la souris c’est toute une profession qui a subi fortement les conséquences de l’économie dérégulée avec le racolage électronique (Uber), bien que la loi interdise la maraude électronique, et qui continue à pâtir du manque de volontarisme et d’encadrement.

ADP et la Préfecture de Paris doivent prendre leurs responsabilités ! Si les chauffeurs ont donné des gages en acceptant la mise en place de forfaits dans les aéroports, c’est maintenant à eux de permettre le respect de la légalité.

Parce qu’il en va de l’intérêt des usagers et de la survie d’une profession, nous demandons la mise en place rapide de solutions, contre la dérégulation et la concurrence déloyale. Les usagers sont également floués : pris en charge par des chauffeurs qui ne disposent pas d’assurances, les courses atteignent parfois des tarifs exorbitants.

Si la situation est déjà critique, la privatisation des aéroports risque d’aggraver ces problèmes.

Pour soutenir les chauffeurs de taxi, je serai présente à leurs côtés ce mardi à 9 heures du matin à l’aéroport d’Orly.

Communiqué de Danielle Simonnet, Conseillère de Paris France insoumise, pour un Paris en Commun

 

One Comment

  1. Bonsoir Madame et encore merci pour toute l’attentions que vous portez depuis des années sur notre belle profession. Ce qu’il se passe aujourd’hui dans les aéroports et gares et tous simplement l’accompl De notre ancien ministre de l’econ Qui est aujourd’hui notre Président de la république si on peut le croire. Cette république qui hier nous disait qu’il “préférait que les jeunes des quartiers trouve un travail au lieu de tenir les mur d’immeuble de leur cité”. Aujourd’hui c’est ces même jeunes qui tiennent les murs de nos gares et aéroports et vol les clients en leurs faisant payer des CDG/Paris pour 247€. On nous a mis 2 médiateur Mr Thevenau et Mr Granguillaume comme si nous étions des enfants et que c’est 2 personnages aller trouver une solution magique sans même qu’il ai un miens avec le transport de personnes. Aujourd’hui à part des personnes comme vous Madame Simonnet , personne se préoccupe des problèmes que notre profession rencontre. Sauf erreur de ma part nous avons 18 syndicats différents et la situation n’a jamais été aussi désastreuse. Les taxis ont de bonnes idées ou avait de bonne idées j’avais contacté en 2015 un syndicat pour lui exposé mes idées ou il y aavait trouvé apparement des idées plus qu’intéressante mais au final j’ai compris qu’il cherchait juste à que j’adere A leur parti. Bref merci infiniment de votre soutien je vous avais rencontré une fois à Pt Maillot et votre soutien envers nous et toujours d’actualité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *