Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

Acte 4 – Climat : Combat Commun

Acte 4 – Climat : Combat Commun
Méthodiquement chassé de la capitale par les mêmes politiques qui l’ont mis à genoux dans tout le pays, le peuple s’est relevé pour faire irruption dans Paris et dans toute la France.

Les gilets jaunes ont le droit de manifester, ils ont le droit à la ville ! C’est un mouvement populaire d’une ampleur historique, d’une haute exigence de justice sociale et écologique et de démocratie.
Si le gouvernement se pense dans l’incapacité de garantir ce droit démocratique essentiel de manifester, qu’il démissionne, que le Président dissolve l’Assemblée Nationale et permette le retour aux urnes, seule issue démocratique à toute profonde crise politique.
Que la Maire de Paris et les maires d’arrondissement comprennent qu’on ne peut en même temps commémorer mai 68, la Commune de Paris et la Révolution française et dissuader les citoyennes et les citoyens de manifester sur la capitale comme sur l’ensemble du territoire !

En dépit de la stratégie de pourrissement des gardiens du temple de la mondialisation néo-libérale qui ruine écosystèmes et nations, qui dressent des murs entre les villes métropoles et leurs pays périphériques, rien ne peut arrêter cette révolution citoyenne qui déferle sur le pays. Je salue le courage des “gilets jaunes” mobilisé-e-s.

Je participerai ce samedi à la marche pour le climat et aux mobilisations des gilets jaunes, car comme le dit Naomi Klein « Tout peut changer » et comme le disent les gilets jaunes tout doit changer. Parce qu’il faut changer le système, pas le climat, parce qu’il faut changer le président et la constitution, pas le peuple.

L’intérêt général est écologique et social, le peuple est souverain. Nous n’avons pas besoin de premiers de cordée, nous ne sommes ni cyniques, ni réfractaires, ni fainéants. Nous sommes libres et égaux, citoyens et écologistes.

Ce samedi 8 décembre à Paris, je marcherai pour la justice sociale et le climat, pour affirmer que nous appartenons à la même communauté de destin et à un même écosystème, que l’écologie et le social sont indissociables et que ces combats doivent être menés en commun. Ceux de l’Elysée et du CAC 40 l’ont oublié.
Il est temps de faire redescendre Jupiter et les siens sur Terre.

Communiqué de Danielle Simonnet, Conseillère de Paris France insoumise, pour un Paris en Commun

 

One Comment

  1. Pathétique comme tous les membres de LFI qui se croient investis d’une mission divine
    En tout cas, on ne vous veut pas à l’Élysée et pour ces raisons nous vous avons laissé au placard lors de la dernière élection
    Votre place est bien dans la rue mais dans les rigoles
    Svp ne vous mélangez pas à nous, vous ne nous méritez pas, vous n’êtes pas le peuple, vous en êtes loin très loin ….

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *