Pages Navigation Menu

"À Paris, place au peuple !"

A Paris Macron et Hidalgo abandonnent les exilé.e.s

A Paris Macron et Hidalgo abandonnent les exilé.e.s

Porte de la Chapelle à Porte d’Aubervilliers, un millier d’exilé-e-s survivent sous des tentes dans des conditions indignes. Le gouvernement doit rompre avec sa politique anti-migrants et la ville doit prendre ses responsabilités. Il n’est pas tolérable que dans la capitale du pays des droits de l’homme, les conditions des exilé-e-s soient pires que dans certains camps humanitaires hors UE !

La suite de ma tribune sur mon blog Mediapart.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *